La Death Valley, que l’on traduit littéralement par « Vallée de la Mort » porte à merveille son nom. Situé dans l’Etat de Californie, elle offre sur plusieurs centaines de kilomètres des paysages désertiques inconnus pour des personnes venant d’un pays comme la France.

Si vous avez la chance de vous y rendre, voici les lieux que vous devez impérativement voir.

Le Zabriskie Point

Situé dans la partie ouest de la Death Valley, le Zabriskie Point est un lieu prisé des touristes. En prenant la route principale, vous arrivez dessus. L’arrêt est donc quasiment obligatoire.

Quand vous y arrivez, un grand parking d’une centaine de places vous attend. Ce dernier n’est jamais vide, mais si vous évitez les pics touristiques, vous trouverez de la place. Une fois sorti de la voiture, un chemin goudronné vous emmène jusqu’au plus beau point de vue. Il monte un peu, mais cela ne nécessite pas d’être un grand sportif pour le parcourir.

À l’aide de vos jumelles de vue, vous pouvez observer des kilomètres de roches et de sable. Notez également la différence de couleur des roches selon les endroits. Quand certaines sont orangées, d’autres sont plus claires.

Si l’envie vous prend de marcher un peu, il y a des chemins disponibles dès la sortie du parking. Néanmoins, n’oubliez pas les conditions spéciales de la vallée de la Mort. Qu’importe les efforts fournis, vous devez boire régulièrement et les voies pédestres sont parsemées de pièges pour vos chevilles. Pour ces raisons, ne vous éloignez pas trop de votre voiture.

Badwater, dans les profondeurs de la Terre !

Pour comprendre les spécificités de Badwater, vous devez connaître la particularité de la Vallée de la Mort. Ce nom est dû au fait qu’il s’agit du lieu le plus bas d’Amérique du Nord. À Badwater, vous êtes près de 86 mètres en dessous du niveau de la mer.

Cette géographie est ce qui entraîne le climat si chaud et quasiment invivable de la Death Valley, et participe grandement à la beauté du paysage.

On croit souvent qu’il n’y a aucune eau dans la Death Valley. La présence du bassin Badwater est là pour prouver que c’est faux. Ne vous attendez pas à une magnifique étendue d’eau comme vous avez pu voir au Mono Lake (si vous venez depuis le Nord de l’Etat). En revanche, un peu d’eau est présent au printemps et en été, vous pourrez admirer tout le sel accumulé. D’ailleurs, ce sel rend impossible la consommation de l’eau de Badwater.

Une longue randonnée de plusieurs heures est possible. L’avantage est que le terrain est moins accidenté que la plupart des endroits dans la vallée. Mais, la chaleur y est terrible, surtout en été où les 50° sont souvent atteints.

La Dante’s View

Un peu après la petite ville de Furnace Creek, une route perpendiculaire vous permet d’arriver à la Dante’s View. Encore une fois, les touristes sont présents et tout est facilité pour avoir la plus belle vue possible.

Quand le temps s’y prête, apercevez le mont Whitney. Sinon, vos yeux apprécieront tout de même la découverte avec des paysages rocheux.

Contrairement au Zabriskie Point, il y a plusieurs lieux d’observation. Cela permet de mieux répartir l’afflux de touristes et d’avoir de la matière pour multiplier les photos.

Rhyolite, le village fantôme

En France, nous mesurons mal l’impact de la ruée vers l’or pour le continent américain. Pourtant, elle a entraîné de forts mouvements de populations, des changements technologiques, l’arrivée massive d’immigrants, la création de villes dans des lieux durs…

Rhyolite permet de mieux s’en rendre compte. Cette ville est dite « fantôme ». Cela signifie que plus personne ne vit dans ces lieux depuis des années, mais des vestiges permettent d’avoir une idée de la vie des anciens habitants.

Vous y voyez quelques habitats, caravanes et autres vestiges de cette cité minière qui a atteint près de 5000 habitants à son apogée au début du XXe siècle.

Arrêtez-vous aux « Vista Point »

Si vous avez déjà voyagé dans les parcs nationaux américains, vous devez déjà être familier de l’expression « Vista Point ». Si ce n’est pas le cas, vous pouvez le traduire par « magnifique point de vue ».

En effet, tout au long de la route, vous avez quelques « Vista Point » avec des parkings indiqués par la signalisation. Ils offrent des paysages magnifiques. L’avantage est qu’ils sont moins fréquentés que les lieux comme le Zabriskie Point. Vous bénéficiez donc d’une relative tranquillité pour prendre des photos et faire une pause. Cette dernière n’est jamais de trop tant la route de la Death Valley peut s’avérer fatigante entre les virages et les changements d’altitude.

Profitez-en pour consulter les panneaux mis par les employés du parc national. Informatifs, ils donnent des anecdotes sur les lieux ou les personnes qui les ont fréquentés.

Conseils pratiques avant de commencer votre voyage dans la Death Valley

Le trajet s’effectue facilement en une journée, mais un minimum de préparation est nécessaire. N’oubliez pas que vous entrez dans un véritable désert avec des températures très chaudes.

Le plus important est d’avoir de l’eau en conséquence. Les experts évaluent les besoins du corps humain à un litre d’eau par heure et par personne dans un tel lieu quand vous êtes en extérieur. Même si vous passez la majorité du temps en voiture, il vous faut du ravitaillement pour tenir la journée.

Pensez également à faire le plein d’essence. Si la majorité du territoire américain abonde de stations essence, la Death Valley est une exception et les quelques stations en profitent pour augmenter les tarifs.

Ne sous-estimez pas l’impact de la chaleur et de la route sur votre consommation d’essence. Si vous allumez la climatisation et avez une voiture qui a besoin de « pousser » dans les montées, le plein descend à une vitesse folle.

Enfin, protégez votre corps. Quand vous sortez, ayez un chapeau et mettez une crème solaire puissante si vous restez dehors et que le soleil tape. Des lunettes de soleil sont également une bonne idée, pour vous protéger des rayons UV, mais aussi du sable qui se soulève selon le vent.

Évitez également de marcher dans les lieux trop distants de la route principale. Les roches sont tranchantes et vous pourriez rencontrer de gentils animaux comme des serpents.

Quelques articles :

(5 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...