Le palais Royal de Casablanca, une œuvre scellée pour la royauté

© La Vie de Voyage - Le palais Royal de Casablanca, une œuvre scellée pour la royauté

Depuis bien des siècles, le Maroc est une monarchie. Ses rois ont toujours occupé des palais dans chaque ville du pays, donc il est bien normal que Casablanca, la ville économique du pays, en compte un aussi. En effet, le palais royal de Casablanca se situe à l’Est du quartier Habous, l’un des plus grands et plus importants quartiers de la ville.

Un palais royal bâti sous le protectorat

porte palais royal casablanca

Le palais royal de Casablanca est un bijou architectural construit en 1920 par les deux architectes français, M. Pertuzio Louis Paul, qui était attaché au service architecture du Protectorat et M. Pertuzio Félix-Joseph, qui était directeur du plan de la ville de Casablanca. Ils sont devenus tous les deux par la suite, les architectes personnels de sa majesté Mohammed V, le Sultan du Maroc.
L’architecture arabo-musulmane du palais Royal de Casablanca est très remarquable dès l’arrivée devant le portail principal du palais. Cette géante œuvre d’art d’une couleur métallique dorée, parfaitement ciselée d’un ensemble de motifs géométriques parfaitement mariés et encadrée par une arche en pierres sculptées, n’est qu’un petit aperçu sur un trésor architectural à découvrir derrière les remparts. Au cœur du palais, se trouve une très vaste cour entourée d’arcades et embellie d’un ensemble de jardins de type méditerranéen.

À lire Koubba du marabout Sidi Belyout, entre mythes et réalités

Le palais royal de Casablanca, témoin de plusieurs évènements

Sa majesté le roi Mohammed VI n’habite pas le palais Royal de Casablanca. Néanmoins, ce dernier a été, depuis sa construction, la scène de plusieurs événements nationaux et internationaux. Les plus marquants étaient certainement le sommet fondateur de l’Organisation de la Conférence Islamique en 1969 et la visite historique du pape Jean-Paul II en 1985 sous le règne du roi Hassan II.
Plusieurs personnalités politiques et présidents de républiques ont été accueillis par sa majesté le roi Mohammed VI au palais Royal de Casablanca en diverses occasions.
Pour des raisons de sécurité, seules les personnes accompagnées de guides officiels peuvent accéder au palais. Cependant, le palais Royal de Casablanca reste le plus beau monument de la ville à visiter et à admirer de l’extérieur.

palais royal casablanca

Le Palais : Un Témoin de l’Histoire et de la Diplomatie

Depuis son édification, le palais Royal de Casablanca a été le théâtre de nombreux événements d’importance nationale et internationale. En 1969, il fut le lieu du sommet fondateur de l’Organisation de la Conférence Islamique, réunissant des leaders de pays membres venus du monde entier. Cet événement marqua un jalon dans l’histoire diplomatique du Maroc.

En 1985, le palais Royal de Casablanca accueillit une visite historique du pape Jean-Paul II. Cette rencontre exceptionnelle entre le chef spirituel de l’Église catholique et Sa Majesté le roi Hassan II fut un moment empreint de dialogue interreligieux et de symbolisme.

À lire Le quartier des Habous, la nouvelle médina de Casablanca

Une Hôte de Marque pour les Dignitaires Étrangers

Le palais Royal de Casablanca a également été le lieu d’accueil de nombreuses personnalités politiques étrangères et de chefs d’État. Les visites officielles organisées par Sa Majesté le roi Mohammed VI témoignent de l’importance diplomatique du Maroc sur la scène internationale.

Pour des raisons de sécurité, l’accès au palais est réglementé et limité aux visiteurs accompagnés de guides officiels. Cependant, contempler cette merveille architecturale depuis l’extérieur demeure une expérience inoubliable, offrant un aperçu de la richesse culturelle et historique du Maroc.

1 avis sur « Le palais Royal de Casablanca, une œuvre scellée pour la royauté »

Partagez votre avis