Voyage en Malaisie : faut-il se vacciner avant son départ ?

Laviedevoyage.fr : Guide de voyage ! » Malaisie » Voyage en Malaisie : faut-il se vacciner avant son départ ?

La Malaisie est un pays du sud-est de l’Asie caractérisé par son architecture très variée alliant des gratte-ciels et monuments contemporains et des maisons de style colonial, mais aussi par des forêts et plages paradisiaques qui ne laissent pas les visiteurs indifférents, surtout ceux qui sont en quête de nature. Cependant, la chaleur et l’humidité qui règnent dans ce pays affectent les conditions sanitaires et favorisent la propagation des différentes infections, des mesures de protection sont donc requises pour éviter tout risque et profiter de votre voyage en Malaisie.

Les vaccinations recommandées

Il n’y a pas de vaccin obligatoire pour voyager en Malaise, sauf la vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs issus d’un pays infesté. Cependant, assurez-vous que votre calendrier vaccinal soit mis à jour en ce qui concerne les vaccins principaux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Il est également important de parler avec votre médecin traitant et de rester informé sur certaines maladies pour protéger votre santé en Malaisie.

Le paludisme est une maladie transmise par des moustiques qui se manifeste par de la fièvre, des maux de tête, des frissons, des vomissements et des douleurs abdominales. Sans traitement rapide, cette maladie peut évoluer et devenir mortelle. Il existe d’autres maladies transmises par les moustiques comme Dengue, Chikungunya, Zika et l’encéphalite japonaise. C’est pour cela que vous devez éviter les piqûres de moustiques et faire un vaccin contre ce genre de virus si vous prévoyez visiter des parcs ou des forêts.

Les vaccins contre l’hépatite A et B sont recommandés si vous comptez rester pour une longue durée ou vous rendre dans des endroits dont l’hygiène n’est pas à la hauteur. L’hépatite A est une infection du foie due à un virus transmis par l’alimentation (aliments consommés crus comme la salade), par l’eau (eau douce ou piscines) ou par contact avec un individu ou un objet contaminé. Elle se manifeste par une fièvre, une perte d’appétit et des nausées et peut évoluer vers des formes sévères et chroniques. L’hépatite B est plutôt transmise par le sang, le matériel médical mal stérilisé ou lors de rapports sexuels, ses symptômes passent souvent inaperçus et elle peut devenir chronique.

La rage est une maladie mortelle transmise par la salive des animaux contaminés caractérisée par l’apparition de céphalées et hallucinations. Le vaccin peut se faire avant de de vous rendre en Malaisie pour faciliter le traitement en cas de maladie, ou dans les 48 heures qui suivent l’exposition à la rage (morsure, griffure ou léchage) pour prévenir la maladie.

Un autre vaccin recommandé est celui de la typhoïde, mais il n’assure pas une protection complète puisque la maladie est due au lavage des mains avec de l’eau contaminée et l’usage de sources d’eau polluées dans la culture des fruits et légumes, il faut donc être vigilent en vous rendant dans des endroits de conditions sanitaires médiocres.

Comment limiter les risques d’infection ?

Il ne suffit pas de vous protéger par des vaccins, vous devez également prendre certaines précautions lors de votre séjour en Malaisie et éviter tout ce qui peut vous contaminer comme suit.

  • Vérifiez toujours l’emballage des bouteilles de vos boissons, ne consommez que celles en bouteilles capsulées ;
  • Évitez de mettre des glaçons dans vos boissons si vous ne connaissez pas leur origine ;
  • Évitez tout contact avec les animaux ;
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en privilégiant les endroits climatisés et les vêtements longs ;
  • Assurez-vous que vos aliments soient suffisamment cuits et évitez les buffets dont les aliments sont restés plusieurs heures à l’air libre ;
  • Enfin, n’oubliez pas de prendre suffisamment de médicaments pour toute la durée de votre voyage.