Grenade, en langue espagnole Granada. Très noble, très loyale, nombreuse, grande, célébrissime et héroïque ville de Grenade.
C’est une ville d’environ 250 000 habitants du sud de l’Andalousie, région elle même au sud de l’Espagne, faisant face au Maroc et à L’oranie algérienne. Grenade fait partie des villes, qui furent, jadis sous domination musulmane, laquelle dura de nombreux siècles, dont il reste aujourd’hui de nombreux superbes vestiges, comme l’Alhambra aujourd’hui joyau de l’Espagne. L’andalousie fut  reconquise par les espagnols, en l’an 1492, après plus de 700 ans passés sous le règne des musulmans.
Grenade cette ville construite sur une colline non loin de la mer méditerranée, au ciel ensoleillé, cette ville à la longue et riche histoire, avec ses somptueux quartiers, et ses palais majestueux, l’effervescence de la vie nocturne, son centre-ville animé, ses bars, restaurants et leurs gastronomie, son architecture tellement diversifiée, reflet de toutes les civilisations qui ont bâti cette ville. Cependant il y’a tellement de magnifiques choses à voir et visiter, qu’on s’y perd parfois, c’est pour cela que nous allons vous indiquer quelles sont les meilleures activités.

L’alhambra

L’attraction incontournable, à absolument ne pas manquer lorsque l’on est dans la région, n’est autre que l’alhambra, symbole même de la ville.
Le vestige le plus prestigieux de toute l’occupation musulmane en Espagne, l’Alhambra est un complexe palatial, où vivaient naguère les princes et rois, comme les princes nasrides et Charles Quint. Vous remonterez le cours du temps, à travers  les allées de somptueux jardins, où se promenaient souverains et courtisans.
On reste sans voix devant la beauté des lieux, superbement entretenu, qui laissent sans peine imaginer la magnificence à l’époque du califat.
L’alhambra se divise en quatre parties : Les palais nasrides, le generalife et ses jardins enchanteurs, l’alcazaba quartier des soldats, et le palais de Charles Quint.

  • Le généralife, ou djanet el Arif, le jardin de l’architecte, était le palais d’été des princes Nasrides, il est bordé de superbes jardins, et de nombreux cours d’eau et bassins destinés à rafraîchir, l’atmosphère. situé en hauteur, avec ses nombreux balcons, entourant les grands bassins. Les balcons du flanc Ouest en particulier offre une vue spectaculaire sur le vieux quartier de l’Albayzin, autre merveille historique de la ville.
  • Le palais de charles Quint: Construit bien après les palais nasrides, par le roi Charles quint, afin de réunir tout le confort nécessaire à la famille royale et en même temps jouir de la merveille qu’est l’Alhambra. L’architecture au contraire du reste de l’alhambra n’a rien de mauresque, mais est dans le style renaissance importé d’italie. Il est de  taille imposante, environ une soixantaine de mètres en long et en large pour une vingtaine de mètres en hauteur, avec une entrée spectaculaire, et s’ouvrant sur une grande cour circulaire centrale, surplombant également la colline de l’Albayzin.
    Le palais inachevé n’est finalement jamais habité.
  • L’alcazaba avec ses chemins de rondes et ses souterrains et d’une médina intérieure d’architecture grossière, était destiné aux soldats, fidèles protecteurs de l’Alhambra, c’est la place forte de l’acropole, avec sa hauteur stratégique incomparable, d’où l’on profite pleinement d’une vue sur toute la plaine de Grenade.
  • Les palais Nasrides: Un ensemble de palais construits au fur et à mesure à partir du 13ème siècle, par le fondateur de la dynastie Alhamar, dont il subsiste aujourd’hui trois palais : Le palais des Comares résidence officielle du sultan, le palais des Lions, et ses 124 colonnes de marbre et de sa fontaine ornée de 12 lions, et enfin le Mexuar, ou se déroulait débats et prières. Le tout dans un style délicat et exquis.

Si vous voulez visiter l’alhambra, il faut cependant réserver à l’avance sur leur site, car sinon vous risquez (presque à 100%)  de ne pas trouver de billets, même pour le lendemain, mais si vous y êtes ne vous inquiétez pas, quelques billets sont gardés pour les arrivants de dernière minutes, sans réservation, vendu uniquement le jour même, à condition d’arriver très tôt le matin, vers 7h.
De nombreux services de guides vous seront proposés, notamment un excellent guide audio à l’entrée.

Le centre-ville et le quartier de Albayzin

  • Si l’alhambra est l’attraction principale de Grenade, l’architecture du centre-ville n’en est pas moins superbe, et se promener dans les larges boulevards, avec les façades de bâtiments en couleurs pastels, somptueusement décorés, et des balcons finement ouvragés. De nombreuses fontaines rafraîchissent l’air ambiant dans les rues, où on pourra faire du shopping dans toutes les enseignes connues, ou profiter d’un délicieux repas, avec des musiciens de rue talentueux.
  • Le quartier de l’Albayzin quant à lui, est un vieux quartier, dans lequel tait venus se réfugier les  musulman persécutés. C’était un quartier pauvre dont les façades blanches et les rues étroites ne sont pas sans rappeler la Casbah. Il est construit sur une colline, et en haut, le mirador de San Nicolas, nous offre une vue sur l’enceinte de L’alhambra.

La gastronomie

  • Les spécialités de la région sont largement influencées par la culture musulmane et juive, que l’on retrouve particulièrement dans les patisseries et gateaux qui sont très proches de ce que l’on retrouve en Algérie ou au Maroc, qui sont rappelons le pas si loin que ça.
  • Ensuite, comme dans toute l’Espagne, vous aurez les incontournables tapas, qui ne sont en fait que toute sorte de plats divers et variés  qui varient d’un restaurant à l’autre, servis en petite quantité, et aussi la Tortilla célèbre omelette de pomme de terre.
  • La rue la plus connue pour déguster tous ces bons petits plats, c’est la Rue Navas (Calles Navas), où vous seront proposés tout ces plats en plus de spécialités locales telles que la soupe au chou, ou la morue à l’orange, ou encore crevettes pil pil venues tout droit du Maroc.

En conclusion, la ville de grenade est une superbe expérience, à ne surtout pas louper, avec son style incomparable, mélange de siècles de civilisations différentes, chacune y avait laissé une empreinte indélébile pour un résultat splendide et incomparable.
Entre l’alhambra et ses palais à visiter, jusqu’au centre-ville, ses grand boulevards et ses boutiques, en passant par le vieux quartier de Albayzin, Grenade vous offrira une expérience inoubliable.

Tout savoir pour visiter le palais de l’Alhambra

L’Alhambra est magnifique. C’est un palais qui mérite d’être visité, comme on l’a indiqué plus haut. Pour que la visite se réalise, il est important de pouvoir bien reserver billet pour alhambra. Comme tous les monuments touristiques et à visiter, il est parfois compliqué pour obtenir des billets. Plusieurs méthodes s’offrent à vous :

  • Les visites guidées : si vous êtes peu à l’aise avec l’espagnol ou que vous souhaitez avoir plus d’informations historiques, faites le choix de la visite guidée qui saura, à coup sûr, vous apprendre beaucoup de nouveaux éléments sur ce monument.
  • En passant par le Bureau de Gestion de l’Alhambra, alors pour vous pourrez réserver des billets pour une visite en groupe.
  • Pour une visite individuelle, sachez que vous ne pourrez pas dépasser les 10 billets par personne. C’est un billet sur lequel l’heure pour visiter les palais est indiquée. Si vous ne respectez pas cette condition, votre billet ne sera pas remboursé et vous ne pourrez pas y aller. Toute entrée qui bénéficie d’une réduction doit être accompagnée de sa justification.
  • Comme indiqué dans l’article, outre le billet acheté sur internet, il est possible d’aller prendre des places, dès le matin, à 07h pour une vente directe. Ce sont des billets qui ne sont effectifs que le jour-même. Les queues sont longues et il faut anticiper ce phénomène en arrivant, notamment les weekends et les jours fériés.

Comme on peut le voir sur andalousie.style blog d’Oriane et Angel, il existe des visites spéciales. Ce sont des programmes plus complets et spéciaux que vous pouvez bénéficier.

(No Ratings Yet)
Loading...