Hoi An : ville incroyable du Vietnam classée par l’UNESCO à découvrir

Laviedevoyage.fr : Guide de voyage » Mes vacances » Vietnam » Hoi An : ville incroyable du Vietnam classée par l’UNESCO à découvrir

Pour les voyageurs qui envisagent de se rendre au Vietnam, l’aventure ne serait complète qu’avec un détour à Hoi An.

Ancienne ville portuaire, elle se dresse majestueusement au centre du pays, sur la côte. Préservée avec soin, l’histoire de Hoi An est meublée par un mélange magnifique de différentes époques et donc de styles diversifiés.

Cette pépite au caractère unique et fascinant est très visitée par les touristes. D’ailleurs, en 2017, une évaluation effectuée par Tripadvisor faisait figurer la ville parmi le top 25 des coups de cœur des voyageurs.

La présence des temples chinois et des boutiques en bois des maisons-tubes vietnamiennes avec des décors somptueux des bâtiments coloniaux français colorés du pont couvert japonais et sa pagode sont quelques-unes des merveilles qui attirent le plus grand nombre de voyageurs. Pour vous aider à bien préparer un voyage sur cette merveilleuse terre, voici ici l’essentiel de ce qu’il faut savoir.

Pourquoi visiter Hoi An ?

visiter hoi an

visiter hoi an

La situation géographique de Hoi An est le premier atout qui fait de cette ville, un centre de découverte. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Bien qu’elle soit petite en superficie, la cité regorge de plusieurs merveilles à découvrir et offre la possibilité de faire plusieurs activités utiles et distractives. C’est le cas par exemple de son centre-ville piétonnier qui lui sert également de musée à ciel ouvert.

Son patrimoine architectural est à la fois exceptionnel et magnifique. Son service gastronomique est impressionnant. La ville regorge de beaucoup de plaisirs balnéaires à essayer. Son secteur artisanal est très bien pourvu et mérite un détour. D’autres activités y sont aussi développées. Ce sont là, quelques-unes des raisons pour lesquelles, il sera intéressant de visiter Hoi An. Toutefois, il est conseillé de choisir la bonne période pour s’y rendre. Les mois idéaux sont ceux allant de février à septembre. La température y est alors favorable aux aventures.

Par ailleurs, bien qu’elle soit vieille du quinzième siècle, Hoi An se présente aujourd’hui dans son aspect originel. De l’histoire de toutes les guerres qu’a connue l’humanité, aucune d’entre elles n’a pu l’atteindre. La ville ne compte que 130 000 habitants qui sont majoritairement, des touristes et des commerçants.

Que visiter à Hoi An ?

Plusieurs lieux sont dignes d’intérêt et peuvent faire l’objet d’une visite à Hoi An. En voici ici quelques-uns :

Le musée à ciel ouvert

La ville en elle-même est une pure merveille. Au total, 844 bâtiments participent à rendre ce trésor incontournable. Sur le plan architectural, ces constructions se présentent avec des tuiles Ying Yang, et des façades jaunes. De même, les maisons en bois de jacquier font également partie des centres d’intérêt de beaucoup de voyageurs. C’est une synergie spectaculaire qui se présente entre la Chine, le Japon et la France, donnant à la ville, l’aspect d’un musée à ciel ouvert. C’est d’ailleurs ce qui a donné le pouvoir à la ville de faire partie du classement du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Hoi An dispose également d’un quartier français. C’est le cas dans beaucoup de villes du Vietnam. Vous pourrez donc y percevoir l’influence de la France dans cette merveille architecturale en vous rendant dans la Rue Phan Boi Chau, le quartier français de la ville. Idéalement, une visite matinale (vers 5 h du matin) serait plus appropriée parce que les touristes y sont alors moins nombreux. Vous pouvez également visiter le symbole de la cité, le pont pagode japonais. Les anciennes maisons dont la plus vieille (et aussi la plus célèbre) est la maison Tanky vous amèneront ensuite vers les salles de réunion chinoises à l’image de celle de Phuc Kien.

Cette visite du musée à ciel ouvert peut se faire à pied et elle est gratuite, sauf l’accès aux maisons anciennes qui nécessite un pass avec 5 tickets (prix 120 000 VND).

Le marché central de Hoi An

Les diversités architecturales que l’on rencontre dans ce marché font tout son charme. C’est un site touristique de référence, et pourtant, ses locaux sont authentiques. Les spécialités culinaires de la ville y sont proposées par des professionnels du secteur. Par exemple, le Cao Lau est une pure merveille pour les papilles gustatives. De plus, il est proposé à un prix dérisoire. La crêpe vietnamienne (Banh Xeo) est aussi une spécialité proposée dans ce marché. Vous pouvez en déguster au petit-déjeuner.

Les villages à caractère spécial

Quelques villages insolites méritent votre coup d’œil lors de votre passage à Hoi An. Il s’agit des villages suivants.

Tra Que, le village écologique

Il se prononce (tcha wé) et il est situé à 3 km de Hoi An. Le village écologique Tra Que est souvent visité par les touristes en raison de ses cultures anciennes avec doubles arrosoirs. C’est de cette localité que proviennent les légumes servis dans les plus grands restaurants de la ville. Plus d’une vingtaine de variétés y sont cultivées.

Pour une visite dans le village, vous pouvez choisir de vous y rendre tôt (vers 5 h) pendant que l’affluence des touristes est moindre. Vous pouvez aussi y aller dans l’après-midi (entre 11 h et 16 h) pendant que la chaleur met beaucoup de personnes au repos. La présence des rizières aux alentours du village est favorable à une promenade à vélo. Toutefois, avant de vous y rendre, vous devez louer un bateau qui coûte 100 000 VND et continuer avec une descente dans la rivière.

Prao Village, le village des Coûtu

Les Cotu sont une minorité ethnique du centre du pays. Prao Village, le lieu où on les rencontre en grande masse est situé à 2 h 30 de voyage de Hoi An. Une visite dans cette région est un le prétexte idéal pour admirer les maisons traditionnelles et les costumes de cette ethnie, qui est restée fidèle à ses traditions. Rendez-vous à Prao Village par scooter. L’aventure n’en sera que plus intéressante.

Thanh Ha, le village des poteries

Ce village est le lieu indiqué pour admirer les poteries faites par les mains expertes de ces villageois. Ce sont ces chefs d’œuvres qui se retrouvent généralement dans la ville Hoi An. Mieux, le touriste peut profiter de l’occasion pour essayer d’en faire une sur le parc gigantesque Terracotta. Cela est possible avec un ticket d’entrée. Laissez-vous tenter par un cadeau souvenir que vous aurez réalisé vous-même.

Tam Thanh, le village des fresques

Ce village côtier est le lieu d’admiration des fresques qui y sont dissimulées un peu partout. Celles-ci représentent les habitants du village. Sa célébrité lui vient du projet artistique qui associe le Vietnam à la Corée. Beaucoup de touristes choisissent de visiter ce lieu, mais également, de profiter de sa plage au sable fin.

Duy Hai, le village des pêcheurs

Le village des pêcheurs de Duy Hai est un lieu peu touristique, mais qui ne demeure pas moins digne d’admiration. Situé à proximité de Hoi An, soit à 10 minutes en voiture, vous pourrez y apprécier le marché aux poissons. C’est une authenticité de la région qui se présente d’ailleurs, sans touriste. L’usine de Nuoc-Mams qui n’est pas trop loin du village est également à découvrir.

Les îles à découvrir

Les îles à découvrir

Les îles à découvrir

Hoi An par sa localisation permet d’accéder à des îles qui rehausseront votre voyage.

Cam Kim, l’île des merveilles

Si vous souhaitez profiter d’une aventure touristique à Hoi An sans être perturbé par d’autres touristes, c’est l’île Cam Kim que vous devez visiter. Avec une distance de 500 m parcourue depuis la ville, vous vous retrouverez devant le pont qui donne accès à Cam Kim. Cette localité est peu connue des touristes (aucun guide ne la présente) et c’est ce qui lui permet de garder son caractère authentique.

Une promenade à vélo entre l’île et les rizières procure une véritable sensation de bonheur et permet en outre d’admirer son magnifique pont flottant. Les buffles, le village des sculpteurs sur bois de Kim Bong, les chantiers navals et les fabricants (de bateaux ronds et de nouilles de Mi Quang) sont quelques-unes des merveilles à y découvrir.

Les îles Cham, la destination des activités exclusives

Trois activités peuvent se faire aux îles Cham. Vous avez : le trekking, le snorkeling et la plongée. La région peut être visitée certes, mais l’intérêt de l’aventure se trouve un peu diminué en raison de la présence d’une base militaire sur place. Celle-ci coupe l’île en 2. D’un autre côté, les routes sont plutôt dans un état de dégradation avancée qui rend difficile les déplacements. L’eau turquoise et les plages de sable fin sont néanmoins des attraits pour la région. Vous pouvez y faire du barbecue et du camping au besoin.

My Son, un sanctuaire qui mérite le détour

Il ne faut qu’une heure de voyage depuis Hoi An pour parvenir jusqu’à ce sanctuaire. De nombreuses raisons font de ce temple, un lieu d’exception. Il est logé en plein cœur d’une forêt, et parmi les activités qui peuvent y intéresser, on peut déjà citer les spectacles de danse Cham. Ils ont lieu le matin et l’après-midi (9 h 30 – 10 h 30 et 14 h 30). Toutefois, pour en apprécier véritablement l’importance, la présence d’un guide est indiquée.

Les plages pour se relaxer

Les plages qui sont les plus disposées à vous accueillir près de Hoi An pour vos moments de relaxation et de farniente sont Cua Dai, Ha My et An Bang. Cette dernière plage est la plus visitée de toutes puisque plusieurs restaurants y sont installés. C’est le cas par exemple de Soul Kitchen. Il offre aux amoureux une bonne musique, des soirées concerts live. L’autre restaurant qui mérite le détour, c’est Hmong Sisters. La gastronomie y est particulièrement appréciée même s’il faut prévoir un budget conséquent avant de s’y rendre.

Hidden Beach est également une plage digne d’intérêt à Hoi An. Elle est située entre Cua Dai et An Bang. Le développement des alentours est impressionnant à cet endroit bien que le calme y soit conservé. Ne manquez surtout pas de faire un détour par Ha My. Cette plage est réputée pour sa tranquillité bien qu’elle soit peu connue du public.

Que faire à Hoi An ?

Parmi les activités que l’on peut faire à Hoi An, voici celles qui intéressent la majorité des touristes.

Les promenades

Rando promenades vietnam

Rando promenades vietnam

La ville de Hoi An offre une très belle vue le soir. Elle est donc idéale pour les promenades nocturnes. De plus, les lampions qui lui offrent leur lumière participent activement à l’aspect féérique de la ville. C’est donc à juste titre que la ville figure parmi le top 20 des destinations qui offrent une vie agréable, la nuit. Ce classement a été réalisé par The Rough Guide. Outre la balade, les touristes prennent également plaisir à réaliser leur autoportrait devant les lanternes. Pour les amoureux, c’est également, le cadre parfait pour un dîner romantique.

Hoi An vous offre aussi la possibilité de faire des balades à vélo des plus enrichissantes. Plusieurs itinéraires étant mis à votre disposition, vous n’aurez plus qu’à choisir celui qui vous convient.

Le shopping

Hoi An offre également à ses visiteurs, l’opportunité de profiter d’un shopping à caractère particulier. Avec un budget minimum de 150 euros, les couturiers de la ville se plient en quatre pour vous réaliser un blouson en cuir véritable par exemple. Le service est rapide et ne dure qu’entre quatre et cinq jours. Beaucoup d’autres vêtements sur mesure répondant à vos aspirations sont également proposés dans les 400 boutiques de Hoi An.

En complément aux vêtements, les magasins de la ville offrent à la vente, des sacs et des chaussures en cuir. Ils sont accessibles à partir de 100 euros environ. C’est un tarif très avantageux au regard de ceux que l’on trouve pour des offres similaires en Europe (entre 500 et 600 euros).

La dégustation de plats typiques

À Hoi An, vous pouvez prendre plaisir à déguster tous les plats qui font la richesse gastronomique du centre du Vietnam. Les mets sont diversifiés et aussi intéressants les uns que les autres. Des cours de cuisine sont également mis à disposition des visiteurs pour vous permettre de devenir un véritable cordon bleu en peu de temps.

En accompagnement aux repas, Hoi An vous donne l’opportunité d’une dégustation unique au Reach Out Vietnam. Il s’agit d’un salon de thé qui vous offre des boissons et des biscuits savoureux.

Où loger à Hoi An ?

soupe vietnam

soupe vietnam

Les logements de Hoi An sont généralement offerts avec un accès gratuit pour l’utilisation des vélos. Cela est fait, pour faciliter les déplacements des touristes. À cet effet, il est aussi bien possible de loger en plein cœur de la ville ou à quelques kilomètres de celle-ci afin de profiter de certaines facilités.

KA Villa

Il s’agit d’un hébergement disponible à 2 minutes de marche de la plage d’An Bang. Il a un caractère d’hôtel boutique et c’est un choix très intéressant pour la relaxation. Vous pourrez parcourir les petites boutiques qui parsèment l’Hôtel à vos heures perdues et profiter du confort des chambres pour récupérer de vos journées de découvertes.

Vinci villa

Cet hôtel de luxe est niché en plein cœur de la ville. Il est reconnu pour la beauté de ses chambres et la présence de sa piscine. Bien qu’étant luxueux, le rapport qualité-prix est très apprécié par les touristes. Si votre budget est serré, vous y trouverez des offres très intéressantes.

La Siesta

Deux piscines, l’une d’eau salée et l’autre d’eau douce font le charme de cet hôtel rehaussé par la beauté de ses chambres. Il est à 1 km de la vieille ville. Ce qui vous fera un parfait logement à proximité des attractions de la ville.

Lors de votre voyage à Hoi An, vous verrez de nombreuses choses et visiterez des lieux dignes d’intérêt. Faites seulement attention à la sécurité de vos affaires. Profitez de votre séjour au Vietnam.