Liban : comment se traduit la passion du vin ?

Laviedevoyage.fr : Guide de voyage » Voyage » Liban : comment se traduit la passion du vin ?

Le vin est une véritable passion dans de nombreux endroits du monde. En France, l’engouement pour la culture de la vigne n’est certes plus à prouver. Mais il existe d’autres endroits où l’histoire de la vigne prend ses racines de manière intéressante.

visiter Liban

visiter Liban

C’est le cas par exemple au Liban. On pourrait même aller plus loin, et vous dire que sur le plan historique, le Liban n’est autre que le premier producteur de vin dans le monde. De quoi laisser songeur, non ?
À travers les quelques lignes de cet article, nous allons pouvoir vous en dire plus sur la vigne au Liban, mais aussi sur les principaux producteurs du pays. C’est parti pour un voyage au pays du vin !

La culture de la vigne au Liban : les origines

Nous vous le disions, de manière historique, le Liban n’est autre que le premier producteur de vin dans le monde. Et cela s’inscrit même dans certaines légendes, comme celle de Noé par exemple.

landscape liban

landscape liban

En effet, on dit que sa tombe se situe dans la mosquée de Kerak : Noé se serait rendu sur le mont Sannine au Liban pour y planter une vigne.
Bien entendu, il ne s’agit là que d’une légende, mais les origines de la culture du vin au Liban s’inscrit également dans les faits. Et pour cause, les historiens situent les origines de la fabrication des premiers vins autour de 6 000 avant JC, entre le l’Arménie, la Géorgie, l’Irak et Israël.
De ce fait, le Liban est considéré comme l’un des berceaux indéniables de la culture du vin. Du fait de cette ancienneté, la culture de la vigne au Liban se traduit de plusieurs manières différentes aujourd’hui. Par exemple :

  • Les cépages sont incroyablement nombreux au Liban, et la plupart servent à la production de raisin de table.
  • Aujourd’hui, les principaux cépages du Liban sont le Cabernet Sauvignon, le Grenache noir, le Carignan ou encore le Cinsault. Du côté du vin blanc, on compte le Chardonnay ou encore la Clairette.

Qui sont les principaux producteurs ?

vigne liban

vigne liban

Autre preuve de l’engouement œnologique libanais, une commanderie des grands vins de Bordeaux a ouvert en 2015, et l’on y retrouve certaines figures libanaises telles que Farid Abdelnour ou Maher Harb.
Eh oui, c’est un fait, mais les Libanais sont aussi bien amateurs de vin qu’entrepreneurs. D’ailleurs, il n’est pas rare d’acquérir des domaines afin d’aller plus loin dans sa passion du vin. Même si le vin libanais était encore assez méconnu il y a une dizaine d’années, certaines de ces personnalités ont permis de redonner une place de choix au vin libanais dans le monde viticole.
Du côté de Farid Abdelnour, même s’il est discret, il faut savoir qu’il a notamment profité du grade de Commandeur du Vin Bordeaux en 2015, et ce, dans la 87ème Commanderie. Maher Harb, quant à lui, plante son premier hectare de vignoble en 2011, et sort son tout premier millésime en 2016.