Mausolée Sidi Abderrahmane ou le mysticisme des temps anciens

Laviedevoyage.fr : Guide de voyage ! » Maroc » Mausolée Sidi Abderrahmane ou le mysticisme des temps anciens

Sur la corniche d’Aïn Diab, à quelques pas du Morocco Mall, il est difficile de passer à côté d’une bâtisse nichée sur un îlot rocailleux entre rive et large et de ne pas s’arrêter quelques minutes pour apprendre d’avantages sur son histoire, son origine et les mystères qui l’entourent. Ce lieu sacré porte le nom de Mausolée Sidi Abderrahmane Boumezmar. Il s’agit d’un lieu de culte pour un bon nombre de pèlerins, mais qu’en est-il vraiment de cet endroit ? Qu’est-ce qui s’y trame ?

Sidi Abderrahmane, l’homme

On raconte que Sidi Abderrahmane Boumezmar était un homme sage et pieux, il est arrivé au Maroc au milieu du 19ème siècle de Bagdad. On dit aussi qu’il aimait beaucoup la mer et préférait passer ses longues journées à se balader sur les plages du pays en admirant la force du seigneur et sa création. Un jour, il arriva sur la corniche d’Aïn Diab, il vit l’îlot rocheux et décida de s’y installer pour louer Dieu et pour s’éloigner de la cruauté du monde.
On raconte aussi que Sidi Abderrahmane avait des capacités surnaturelles, tantôt on le voyait marcher sur l’eau, tantôt on pensait qu’il voyageait dans d’autres mondes, mais ce qui était sûr, l’ermite était très généreux et aimait servir le monde tant qu’il le pouvait. Pour le remercier pour sa gentillesse, les habitants des alentours lui bâtirent une maison qu’il n’occupa jamais. Il préférait dormir à la belle étoile et admirer le ciel de son créateur. La maison fut ouverte pour tous les pèlerins qui cherchaient la miséricorde de leur seigneur.
L’homme mourut et sa tombe git dans le mausolée qui porte son nom, Sidi Abderrahmane.

Mausolée Sidi Abderrahmane, le mysticisme

Aujourd’hui, des milliers de pèlerins qui perdirent espoir en la médecine s’y rendent pour trouver remède à leur mal. Maladie chronique, stérilité, mauvais œil, manque d’amour, désir de vengeance, impuissance, envoutement, folie et bien plus encore poussent encore les gens à visiter ce lieu, spécialement les femmes. Certains passent même des jours sur l’îlot dans une des maisonnettes qui se trouvent autour du mausolée.
D’ailleurs, ce lieu sacré regorge de chouwafates, un genre de diseuses de bonne aventure, qui vous parlent de votre avenir en lisant les lignes dans vos mains ou en fondant du plomb entre vos pieds contre une somme modique. Vous pouvez également voir toute sorte de sorcellerie, de concoctions magiques, d’herbes ou encore d’encens allumé.
Il y a quelques années encore, pour accéder à l’îlot, il fallait attendre la marée basse pour s’y aventurer ou louer un genre de chambre à air en marée haute, mais de nos jours, un pont fut construit pour relier l’îlot à la terre ferme.
Mais, il n’y a pas que le mysticisme dans cet endroit intriguant, lorsque vous traversez le pont, vous trouverez des tatoueuses de henné, des hommes et femmes qui jouent de la musique et même des vendeurs de bougies et de gâteaux pour enfants. Vous avez également la possibilité de voir l’ensemble des animaux offerts en offrandes pour les djinns et les mauvais esprits.