Le Colisée et ses jeux sanguinaires : prenez un billet coup fille absolument !

Laviedevoyage.fr : Guide de voyage » Italie » Rome » Le Colisée et ses jeux sanguinaires : prenez un billet coup fille absolument !

La Rome antique a fait parler d’elle à travers les nombreux spectacles de la mort qui étaient organisés dans le Colisée. Dans cette arène construite en 80 après J.C, des jeux y étaient organisés, mais pas n’importe lesquels. Pour le plaisir ou à l’occasion de funérailles, l’empereur organisait des jeux avec entrée gratuite. À cette époque, figurez-vous que le Colisée pouvait accueillir plus de 50 000 personnes venues voir les combats sanguinaires et d’une brutalité sans pareil. Ils assistaient aussi aux combats d’animaux sauvages, de gladiateurs et même à des exécutions des condamnés à mort. Les courses de chars et les présentations dramatiques faisaient partir des distractions offertes par l’empereur à son peuple.

Le but des jeux était en principe de partager des valeurs de combativité et de courage aux spectateurs de différentes classes. Cependant, la peur et terreur gagnaient le cœur des spectateurs, peut-être, était-ce l’objectif de l’empereur. Aujourd’hui, ce monument vieux de plus de 2000 ans attire des millions de touristes chaque année. En 2017, le Colisée Romain avait été classé, le monument le plus visité d’Italie, avec plus de 7 millions de visiteurs. Découvrez pourquoi vous devez absolument visiter le Colisée.

Découvrez le Colisée Romain et ses batailles sanguinaires

Le Colisée d’Italie est aujourd’hui un monument emblématique qui fait désormais partie du patrimoine de l’Italie. Bien qu’étant partiellement détruite, l’arène n’est plus qu’un tas de sable qui autrefois recevait les guerriers romains. Cette bâtisse mesurant plus de 48,5 mètres carrés renferme encore les cris et les plaisirs ensanglantés des hommes qui y étaient tués au combat. L’histoire retiendra que l’arène du Colisée abritait les spectacles les plus violents et les plus sanglants que l’on a jamais vus. Les batailles navales font aussi partir de son histoire. Le Colisée était souvent décoré de grandes reconstructions et des navires de guerre miniatures y étaient affichés pour célébrer les victoires glorieuses des Romains.

L’architecture du Colisée est l’une des plus spectaculaires, les parties détruites ont été utilisées pour construire d’autres monuments tels que la basilique Saint-Pierre. Parlant de ses jeux sanguinaires où des animaux affamés se précipitaient dans l’arène sur les pauvres hommes qui tentaient d’échapper à leur sort terrible. La vérité sur ces jeux est que les éditeurs qui étaient chargés de les organiser n’étaient pas dépourvus d’intérêt. En effet, ces jeux sanglants de Rome étaient une opportunité que les éditeurs utilisaient pour attirer plus de monde à Rome. Plus les jeux étaient spectaculaires et choquants, plus Rome faisait asseoir sa suprématie et son pouvoir sur le peuple. Dans les films Gladiateur et Ben-Huron peut apercevoir à quoi ressemblaient les combats des gladiateurs et les courses de chars à Rome.

Visitez l’arène du Colisée à Rome

Pour vous rendre compte de la taille du Colisée, il faut absolument que vous arriviez par la rue Via dei Fori imperiali. De ce côté de la bâtisse, vous tomberez sur la façade la mieux entretenue. Pour la visite du Colisée, vous pouvez cependant réserver votre billet d’entrée en ligne pour éviter de faire la queue. Il n’y a pas vraiment de périodes calmes dans l’année.

Cette incroyable bâtisse vient s’associer au forum Romain, au Vatican et à la chapelle Sixtine. Pour profiter pleinement de votre visite dans le Colisée, opter pour une visite à l’ouverture ou avant la fermeture. Cependant, sachez que l’accès au public se termine une heure avant l’heure de fermeture officielle. Aussi, sachez que chaque premier dimanche de chaque mois, l’entrée au Colisée est gratuite. Vous pouvez aussi profiter d’une visite guidée pour pleinement connaître l’histoire du célèbre colosse.

Horaires d’ouverture et de fermeture du Colisée de Rome

Aujourd’hui, il est difficile de faire entrer tous les visiteurs en peu de temps. Les files d’attente peuvent durer de 45 minutes à 2 heures. Vous pouvez opter pour un billet coupe-file qui vous permet de choisir l’heure à laquelle vous souhaiteriez visiter le Colisée. L’idéal est de bénéficier d’une entrée prioritaire et d’arriver à temps. Pour les moins de 18 ans et les personnes à mobilité réduite, l’entrée est gratuite ainsi que pour les accompagnateurs issus de l’Union européenne.

Le Colisée ouvre tous les jours à 8 h 30, mais l’heure de fermeture varie selon la saison.

  • Du premier dimanche d’octobre au 15 février, le Colisée ferme à 16 h 30, mais l’entrée au public s’arrête à 15 h 30.
  • Du 16 février jusqu’au 15 mars. L’entrée au public s’arrête à 16 h et la fermeture est à 17 h.
  • Du 16 mars jusqu’au dernier samedi de mars, entré au public jusqu’à 16 h 30. Le monument ferme à 17 h 30.
  • Du dernier dimanche de mars au 31 août, l’entrée du public va jusqu’à 18 h 15. Le Colisée ferme à 19 h 15.
  • Du 1er au 30 septembre, l’entrée du public prend fin à 18 h et la fermeture est à 19 h.
  • Du 1er octobre jusqu’au dernier samedi d’octobre, entrée du public jusqu’à 17 h 30 et fermeture à 18 h 30

Il est conseillé d’arriver à temps, car le nombre de visiteurs est limité à 3000, passé ce nombre, les entrées sont diminuées.

Les jeux sanguinaires du Colisée de Rome

Pendant les spectacles de brutalité organisés dans l’arène, les jeux organisés étaient aussi choquants que brutaux. La participation des gladiateurs, des animaux sauvages et des hommes sans défense rendait ces combats intéressants et plein de sensations. Parmi les jeux organisés dans le Colisée, nous pouvons citer les suivants.

  • Les chasses

Pour animer les grandes fêtes du Colisée, les éditeurs animaient leurs spectateurs avec les chasses aux animaux sauvages. Détrompez-vous, ce ne sont pas les hommes qui chassaient les animaux sauvages, mais plutôt les animaux sauvages et affamés qui chassaient les hommes. Dans ce lieu que vous devez absolument visiter en Italie, les milliers d’hommes y perdaient la vie pour le plaisir et la distraction des autres. Les meilleurs d’animaux y étaient emmenés, les fêtes pouvaient durer 4 mois. Imaginez le nombre de chasseurs qui périrent pour capturer ces animaux vivants.

  • Les courses de chars

Les courses de chars duraient plusieurs heures et étaient généralement risquées. Les cochers conduisaient brutalement pour essayer d’être le premier à faire le nombre de tours d’arène demandé, mais en cas de chute, c’était presque toujours la mort assurée.

  • Les jeux troyens

Les jeux troyens sont en effet des combats entre les jeunes de la classe bourgeoise de Rome. L’empereur Auguste et ses successeurs s’y plaisaient. Cela va sans dire que ces jeux, bien que brutaux, n’avaient rien de mortel.

  • Le combat de cavalerie et d’infanterie

C’était une représentation réelle des batailles qui étaient menées par les armées romaines. Les champs de bataille étaient établis à l’intérieur du Cirque. Pour l’équipe adverse, il s’agissait des armées adverses nouvellement capturées. De nombreux morts et blessés pendant ces combats sanguinaires. L’empereur et les nobles ne reculaient devant rien pour que la distraction soit des plus émouvantes. Il en profitait pour apprendre les techniques de combat de ses adversaires.

  • Luttes gymnastiques

Les athlètes étaient appelés à s’affronter dans l’arène, les combats duraient des jours. La seule règle était de remporter le combat. Les athlètes vainqueurs bénéficiaires des faveurs de l’empereur.

  • La Naumachie

La Naumachie était l’une des fêtes les plus spectaculaires et des plus rares. Les Romains organisaient des simulateurs de batailles navales avec des rameurs, des guerriers et tout ce qui y a de plus vrai. L’arène était remplie d’eau et les morts étaient réels.

Les jeux romains ont sans aucun doute marqué l’histoire de la Rome antique. Découvrez maintenant la vérité cachée derrière ces jeux.

Ce qu’il faut savoir sur l’histoire des jeux du Colisée

Le but premier des organisateurs de ces jeux sanglants était de promouvoir leur pensée politique, philosophique auprès du plus grand nombre de personnes possible. En visitant le Colisée à Rome, vous vous rendrez sûrement compte que l’arène pouvait accueillir un beau monde. C’était donc parfait pour faire campagne. Plus les jeux attiraient du monde, plus il y avait des personnes à influencer étant donné que la Rome attirait déjà à ce moment un grand nombre de personnes venues des quatre coins pour assister à ces spectacles hors du commun.

Ce qui attirait plus de monde dans le Colisée était l’incroyable spectacle de la mi-temps, encore appelé condamnation par les bêtes. Un vrai spectacle sanglant et plein de cruauté, mais le public en redemandait.

Ce qui à commencer par un hommage à travers un combat à mort est très vite devenu au cours des années et des générations un véritable bain de sang. Un moyen malsain de se débarrasser des hommes dont la société ne veut pas, et tout ça en ouvrant un véritable spectacle au public. À chaque spectacle, de nouveaux jeux naissaient, de nouvelles armes et de nouvelles règles étaient établies. Dans cette chaîne de cruauté améliorée, les combats à mort ne suffisaient plus, il a fallu rajouter des bêtes féroces et sauvages pour rendre le spectacle encore plus palpitant et intéressant. La foule appréciait donc de voir des bandits et des criminels se faire déchiqueter par des animaux sauvages. En visitant ce monument, vous en ressentirez sûrement les frissons encore présents sur ce lieu de crime multiple et d’atrocité.

L’empereur Jules César se rassurait auprès de ses généraux que chaque partie du jeu bien pensé suscite plus de peur, de soumission, d’obéissance ou de loyauté chez ses sujets ou même certains ennemis venus admirer le spectacle. Ce fut d’ailleurs le premier à avoir organisé dans cette arène des combats entre armées.

Le Colisée est sans doute le lieu historique à visiter à Rome. Le charme de son architecture et l’histoire cachée derrière ces murs font du Colisée l’un des monuments qui vous racontent davantage la vraie histoire de la Rome antique. N’hésitez pas à acheter un billet d’entrée pour profiter d’une visite guidée afin de mieux comprendre et vivre le passé sombre de la ville connue aujourd’hui comme étant la capitale de l’amour et du romantisme.