Que faire et voir à Venise : Venise, la ville des gondoles

Laviedevoyage.fr : Guide de voyage ! » Italie » Que faire et voir à Venise : Venise, la ville des gondoles

Vous savez ce qu’on dit… Voir Venise et mourir. Et ça se comprend : dans cette ville, tout est beau, même leur drapeau !
Vous avez certainement entendu parler de cette ville à la beauté d’un autre temps. Vraiment, qui n’aurait pas envie de se noyer dans ses eaux envahies de touristes ? Car en effet, Venise s’étend sur 118 petites îles et est complètement inondée, mais la meilleure partie, c’est sans doute qu’il n’y a pas de voitures et qu’il est très rare d’entendre des gondoliers s’insurger en se lançant de grands coup de rames.
Mais une fois là-bas, où aller? Que faire? Que voir? C’est si grand, et on ne voudrait certainement pas rater des opportunités. Voilà pourquoi on va vous en dire plus sur cette charmante ville et les choses à ne pas rater.

A Venise, on ne s’ennuie jamais !

Dans cette immense ville, la présence de boutiques de costumes est un fait aussi banal et incontestable que la bêtise humaine. Vous ne pouvez tout simplement pas faire cent pas sans voir de vitrines exposant des masques aux couleurs éblouissantes ! Le port de lunettes est recommandé. Les endroits à voir? ils sont si nombreux ! On vous dresse une liste de ce que vous ne devez pas rater :

  • C’est que cet endroit est réputé pour son carnaval annuel, qui en 2018 devrait débuter le 3 février.
    Mais, me direz-vous, qu’est-ce qu’il a de si spécial, ce carnaval ?
    Permettez-moi, mesdames et messieurs, d’éclairer votre pauvre lanterne.
    Tout d’abord, sachez que le Carnaval débute par la fête des Marie, tradition historique sur laquelle je ne  toutefois pas m’étendre et qui implique une procession de jeunes filles parées de la même manière et qui, après avoir reçu une bénédiction, prendront la direction de la basilique Saint Marc puis de l’église Santa Maria Formosa. A ne pas rater ! Des dizaines de touristes se déplacent chaque année pour lorgner un cortège de poupées grandeur nature et j’ose espérer que ce spectacle en vaut la peine.
  • Mais parlons-en, tiens, de la place Saint-Marc !
    Elle est délimitée par des bâtiments de style vénitien et classique, les Procuraties Vecchie et Nuove – ça vaut vraiment le détour
  • Faites une balade en gondole. Il paraît que c’est agréable.
  • Faites un tour à Burano : à 40mn de Venise, cet endroit charme de par ses milliers de couleurs ! Certes, pas de palais ni de belle architecture, mais des petites maisons de pêcheurs haute en couleur ! Un endroit propice à la photographie !
  • Remonter le Grand Canal à bord d’un vaporetto: de la place Saint-Marc à la gare Santa Luzia, une douce remontée lente, un beau coucher de soleil, un moyen d’admirer cette ville ballotté par les flots du fleuve, d’y voir toute sa beauté ! Un moment magique à ne pas rater !
  • Vous voulez voir un panorama magique? Allez observer Venise du haut de San Giorgio Maggiore. Cette île se trouve face au palais des Doges et au quartier Saint Marc. La Campanile de San Giogio Maggiore offre un panorama exceptionnel englobant Venise, la lagune, et si vous avez de la chance, les Alpes ! A 63 m,c’est beaucoup moins fréquenté que la place Saint-Marc, mais ça en vaut le détour on vous l’assure !

L’architecture à Venise

Venise est une vieille ville à l’architecture plus que attirante, toute une histoire se cache derrière, on vous en dit un peu plus :

  • Sur la place Saint Marc, il y’a le palais des Doges: Dans le palais des Doges, l’une des pièces les plus impressionnantes est sans doute la salle du Grand Conseil, qui devait accueillir un quelconque grand conseil et dont le plafond est décoré d’œuvres issues des plus grands talents de l’époque. Cette construction est tout aussi impressionnante de l’extérieur.
  • La tour de l’horloge est également très intéressante. Cette grande dame à la robe bleue, blanche et dorée nous indiques les heures, les phases de notre aimé astre lunaire et les signes du zodiaque. Un lion, une vierge et deux maures frappant une cloche toutes les deux heures lui tiennent gentiment compagnie ; n’hésitez pas à les rejoindre.
  • Les deux grandes colonnes – dîtes colonnes de la Piazetta pour entre lesquelles les vénitiens n’aiment pas passer, car c’était là qu’avaient lieu les exécutions.

Après avoir passé toute la journée à dévorer les façades de Venise, ses palais, ses tours, ses statues, ses eaux, ses gondoles, vous aurez peut-être un peu faim, ou soif, ou alors vous serez fatigués et vous aurez envie d’un verre ou d’une glace.

Cafés et restaurants

Nous espérons pour vous que vous n’avez pas perdu votre argent dans des fontaines à vœux. Parce qu’alors, vous n’aurez pas le plaisir dans le perdre dans un bon restaurant. Ou un bon café.

  • Profitez d’un agréable déjeuner à la place Saint Marc. Ou d’une glace. Ou d’une chanson interprétée par l’un de leur incroyables orchestres.
  • Les cafés de la place Saint Marc sont luxueux et chers. Vous en ressortirez riches comme des hommes des cavernes et glorieux comme des touristes. Le plus connu est le café Florian, inauguré il y’a de cela des siècles. Il s’agit là d’un véritable salon d’époque et vous ne regretterez certainement d’y avoir fait un saut, ne serait-ce que pour y goûter leur cappuccino.
  • Les cafés et autres bars sont un moyen comme un autre d’admirer la vie dans une ville qui n’est pas nôtres. Faîtes un tour au Il Caffè Rosso, un bar situé au compo santa Margherita, l’une des places les plus agréables de Venise. Fréquenté par les étudiants des universités d’à côté, il fait bon y vivre !
  • Un bon repas pas cher? Allez faire un tour du côté du fondamenta Priuli, Dorsoduro, dans une petite auberge qui fait de bons petits plats traditionnels qui s’appelle Taverna San Trovaso.

Enfin, avec ça, on peut vous assurer que vous aurez un séjour inoubliable dans une ville plus que magique qui a su être la muse de plusieurs écrivains, peintres et autres artistes. Car Venise est la cité de l’irréel, du rêve, et de la lenteur.

La visite du palais des Doges : un incontournable !

La visite palais des doges est une obligation quand vous êtes à Venise. C’est le palais qui se trouve tout près de la basilique Saint-Marc et de sa place. Historiquement, le Palais des doges, c’est un château-fort. Ce château de type médiéval était fortifié et était l’endroit où se trouvaient les tous premiers appartements de la Doge. La Doge, c’était le gouvernement de la République. On pouvait y retrouver les prisons ou encore les différents tribunaux de la ville de Venise. Confronté à un problème d’espace où l’étroitesse se faisait ressentir, le palais des doges a été refait par les vénitiens des suites d’un incendie. Il est aujourd’hui, devenu plus grand, plus spacieux. C’est un palais qui a été créé et pensé à l’échelle de la République.

C’est en 1340 qu’un nouvel édifice a eu lieu. C’est la construction de celui-ci qui a donné naissance à une plus grande surface pour abriter toutes les activités gouvernementales. Ce fut le cas pour toutes les activités judiciaires et où, le Grand Conseil, pouvait se réjouir d’avoir une salle conforme à ses attentes. Le Grand Conseil, c’est tout de même plusieurs centaines de représentants ! Il y a eu un temps où ce chiffre dépassa le millier. Pour loger toute cette population, alors un nouvel agrandissement a eu lieu : on était en 1424.

Le palais des doges a une entrée très intéressante. C’est la Porta Della Carta. Le côté architectural de la porte (et du palais dans tout son ensemble) est très réussi et continue d’impressionner le monde, et notamment les touristes. Aujourd’hui, en 2018, c’est une copie. En effet, Napoléon Bonaparte a ordonné la destruction de cette porte à ses soldats. Une idée de pourquoi cette porte s’appelle ainsi ? Parce que c’était une porte qui était très proche des archives. Cette porte ouvre très facilement sur l’escalier des géants. C’est une porte qui fait une très forte impression. Comme beaucoup de parties architecturales, un style est présent. Ce style est unique en son genre au palais des doges.

Pour visiter ce palais, il va falloir réserver réserver en ligne votre billet. Quelques informations :

  • C’est un musée qui est ouvert de 08h30 à 19h.
  • Vous pouvez prendre votre ticket directement à l’accueil. Le prix est de 20 € pour un adulte et de 13€ pour les tarifs réduits.
  • Des entrées gratuites sont disponibles sous conditions.

En savoir plus sur le site de venise.style blog sur Venise d’Oriane et Angel

(No Ratings Yet)
Loading...