Voyage au Coeur des plantations de Café de la vallée centrale Costa Rica

Laviedevoyage.fr : Guide de voyage » Mes vacances » Costa rica » Voyage au Coeur des plantations de Café de la vallée centrale Costa Rica

Se rendre dans les plantations de café de la Vallée Centrale est une expédition palpitante. Pour cela, il est indispensable d’avoir des informations sur cette région. Les plantations de café de la Vallée Centrale sont situées au Costa Rica, en Amérique Centrale. Pour préparer votre visite de cette belle partie du monde, le présent article vous donne les renseignements essentiels sur les plantations de café de la Vallée Centrale. Venez déguster un bon café !

Les plantations de café de la Vallée Centrale : tout ce qu’il faut savoir !

À travers ses origines, son histoire, sa géographie, son économie et sa démographie, la Vallée Centrale reste le moteur du Costa Rica avec ses plantations de café.

Histoire des plantations de café de la Vallée Centrale

Plantation café

Plantation café

C’est dans la Vallée Centrale que se trouve l’antique cité de Guyabo autrefois peuplée par les Huetars qui étaient des animistes. C’est en 1563 que cette vallée fut colonisée avec l’arrivée de Juan Vàsquez de Coronodo qui fit de Cartago la première capitale coloniale.

Les premiers Espagnols qui s’installent dans la Vallée Centrale en font le poumon économique du Costa Rica avec le développement de grandes plantations de café. C’est précisément dans les années 1830 que la Vallée Centrale va connaître son véritable essor économique grâce à la culture du café appelé « grain d’or ». La Vallée Centrale est toujours le cœur de l’économie du pays grâce à l’implantation de multinationales.

L’industrie du café va changer la topographie du Costa Rica par la construction de grandes infrastructures (barrages hydroélectriques, des autoroutes…). Elle va aussi favoriser l’essor de grandes villes et villages autour des zones industrielles et sur les hauts plateaux. Cette situation entraîne l’apparition de nombreuses fêtes traditionnelles et ancestrales.

L’innovation ainsi évoquée concerne également les spécificités culinaires et d’autres activités agricoles comme la fabrication de fromages artisanaux ou les galettes de maïs très prisés par les visiteurs et les touristes. Même si le café est la culture principale des Costaricains et dans la Vallée Centrale, d’autres cultures comme la banane et de l’ananas se sont développés à côté.

Géographique et climat de la Vallée Centrale

Géographique et climat de la Vallée Centrale

Géographique et climat de la Vallée Centrale

La Vallée Centrale est située géographiquement au centre du Costa Rica avec de merveilleux paysages. Elle renferme toute la beauté du pays. La Vallée Centrale a :

  • Une température qui n’est jamais ni très chaude ni très basse avec une brume épaisse couvrant toute la Vallée,
  • des forêts vierges éparpillées sur le long des coteaux en terrasses,
  • une campagne agropastorale et des plantations d’une verdure magnifique
  • des reliefs montagneux et des volcans endormis,

Vous avez là, un aperçu de la Vallée Centrale : un endroit idéal à visiter.

La température se situe aux alentours de 25 °C toute l’année. C’est un climat tempéré. La saison pluvieuse part de juin à septembre. Durant cette période les pluies sont certes régulières, mais les après-midi sont souvent ensoleillés. Les nuits sont fraîches dans la vallée et sur les montagnes.

La Faune et la Flore de la Vallée Centrale

La biodiversité de la Vallée Centrale est exceptionnelle et unique au monde. Le Costa Rica représente 5 % de la biodiversité mondiale :

  • La forêt fait 34 % de la surface du pays
  • Plus de 10 000 différentes espèces de plantes vasculaires ont été recensées,
  • Près de 1 300 orchidées (Cattleya skinneri),
  • Plus de 7 000 espèces de divers papillons,
  • Des espèces de reptiles, d’amphibiens et de mammifères rares et en voie d’extinction.

Les amoureux de la nature trouveront assurément leur bonheur dans cette immense réserve naturelle.

Les villes principales de la Vallée Centrale

Après la construction de la capitale coloniale Cartago, d’autres villes furent bâties. On dénombre Heredia, Alajuela, Orosi et San José qui est aujourd’hui la capitale de Costa Rica. Ces premières villes se sont développées autour des plantations de café. La capitale, San José, de même que les principales villes Alajuela, Heredia et Cartago, sont devenues des chefs-lieux de provinces.

Les plantations de café de la Vallée Centrale : qu’est-ce qui attire le monde ?

plantation café a visiter

plantation café a visiter

Les plantations de café, en plus d’accélérer l’urbanisation de la Vallée Centrale, pérennisent depuis plus de deux siècles les principales activités culturelles et artistiques du pays qui sont devenues des attractions touristiques. Dans les plantations de café de la Vallée Centrale, les activités touristiques sont nombreuses et diverses.

La rencontre avec les traditions anciennes, les cultures précolombiennes, les architectures uniques au monde ou encore la faune et la flore paradisiaques de cette région sont autant d’arguments qui militent pour elle. Toutes les spécificités des plantations de café de la Vallée Centrale ainsi les attractions touristiques doivent être immortalisées par des photographies.

Les Plantations de café dans la Vallée Centrale

Il existe plusieurs plantations de café à visiter dans la Vallée Centrale au Costa Rica et notamment la plantation de café de la vallée d’Orosi. Vous pouvez visiter la plantation de café de Sarchi. Par ailleurs, vous éprouverez du plaisir à observer le savoir-faire des agriculteurs pour cueillir, trier et sécher le café.

La Visite des trapiches dans la Vallée Centrale

Les trapiches ou les Fabriques Artisanales de Sucre sont des anciens procédés de fabrication traditionnelle des produits dérivés de la canne à sucre dans les plantations de café dans la Vallée Centrale au Costa Rica. La majorité des trapiches sont implantés en zone rurale. C’est une entreprise familiale, où toute la famille travaille (grands-parents, parents, enfants, petits-enfants).

Plusieurs anciens trapiches dont ceux à Piedades Norte, Bajos de La Paz et San Ramón de Alajuela fonctionnent normalement. La plupart des trapiches sont actionnés par des bœufs ou par la force de l’eau, comme ceux de San Antonio de Escazú, Jaris de Mora et Grecia. Les trapiches sont aujourd’hui des attractions touristiques pour les visiteurs et touristes qui viennent surtout goûter aux saveurs du perico, du sobado et des espumas.

L’Écotourisme dans la Vallée Centrale dans la Vallée Centrale

Le tourisme rural ou l’écotourisme est un ensemble de services et activités touristiques proposés aux visiteurs ou touristes en vue de l’exploration de sites archéologiques, forestiers, touristiques dans les plantations de la Vallée Centrale. Il s’agit entre autres de :

  • Promenades pédestres à l’intérieur des réserves naturelles et de la finca pour observer la faune et la flore.
  • Visites de la réserve indigène de Quitirrisí.
  • Visites de la fabrique de café et du trapiche.
  • Randonnées à cheval aux cascades El Rey ainsi qu’au Mont La Cangreja ou au Mont Las Placas.
  • Découvertes de cascades et pêche à la truite.
  • Tours explicatifs sur l’histoire du tabac.
  • Tours en charrette et parcours à vélo

Ces tours sont organisés par les principaux hôtels et auberges de la Vallée Centrale qui sont :

  • L’Auberge Albergue la Cangreja située à Puriscal dans la communauté de Mastatal, à un kilomètre au sud.
  • L’auberge Albergue San José Rural située à trois kilomètres à l’est de l’école de Palmichal-de-Acosta.
  • L’Auberge Albergue Estudiantil Bajo de La Paz située à 15 kilomètres au nord-est de San Ramón dans la colonie Bajo de La Paz.
  • La Finca Agroecológica Tropical y Escuela de Idiomas La Flor de Paraíso située dans la communauté La Flor, à Paraíso de Cartago.
  • L’Auberge Albergue Copal située à 6 kilomètres du Humo de Pejibaye, Jiménez.

Les établissements susmentionnés offrent un cadre agréable et reposant pour des moments inoubliables au Costa Rica.

La visite des sites culturels, historiques, archéologiques, religieux dans la Vallée Centrale

Loin des grandes villes et toujours dans les plantations de café de la Vallée Centrale, le touriste peut pratiquer des randonnées à cheval. À la faveur d’une promenade à pied ou à vélo, il peut visiter les sites historiques, architecturaux, culturels et religieux au sein des communautés que sont :

  • La communauté de Turrialba,
  • La communauté de Santa María de Dota,
  • La communauté de Atenas,
  • La communauté de Zarcero,
  • La communauté de San Ramón,
  • La communauté de Palmares.

Vous trouverez dans toute la Vallée Centrale de nombreux sites, bâtiments et monuments historiques offrant une architecture unique. Ces sites sont souvent déclarés et classés au patrimoine culturel national comme le site archéologique Guyabo qui date de l’époque précolombienne.

Il faut signaler que la communauté de Patarrá abrite un vaste réseau de grottes préhistoriques pour inviter les chercheurs et touristes à étudier et à comprendre l’histoire des anciens habitants des montagnes de la Vallée Centrale. À Cartago, vous allez admirer la relique la plus vénérée des Costaricains qui se trouve dans la Basilica de Nuestra Senora de Los Angeles.

Visite de musées et galeries d’Art dans la Vallée Centrale

Les musées culturels et historiques les plus importants de Costa Rica sont situés dans la Vallée Centrale non loin des plantations de café. Ce sont entre autres :

  • Le Musée National
  • Le Musée de l’Enfant
  • Le Musée d‘Orosí
  • Le Musée d’Art et de Design contemporain,
  • Le Musée d’Art costaricain,
  • Le Musée de l’Or,
  • Le Musée de Jade
  • Le Musée de la Culture-Populaire,
  • Le Musée Juan-Santamaría,
  • Le Musée Entomologique.

Nous notons ces dernières années une augmentation du nombre de galeries d’art dans la Vallée Centrale à côté des plantations de café. Les œuvres d’art de Costa Rica ne se trouvent plus uniquement sur les sites touristiques et les hôtels, mais elles sont également exposées et vendues dans les grands centres commerciaux ainsi que dans les centres culturels des grandes villes de province.

Un Bureau de la Culture chargé d’identifier les artistes locaux, en association avec le Ministère de la Culture, a été installé dans plusieurs municipalités de Costa Rica. Il s’agit d’une politique qui vise à bien organiser le secteur artisanal, à promouvoir le tourisme local et à développer les activités artistiques sur toute l’étendue du territoire Costaricain.

Il existe aussi des musées consacrés uniquement aux papillons et aux serpents. Vous pouvez observer les différentes espèces de papillons de tout genre et connaître aussi l’histoire des serpents. Ces musées se trouvent à San José, Alajuela, Heredia et Turrialba.

Les activités récréatives dans les plantations de la Vallée Centrale

Les activités récréatives sont nombreuses et toutes passionnantes. Elles vous offriront de nombreuses sensations fortes.

Les courses de VTT sur les versants des montagnes de la Vallée Centrale

La Vallée Centrale regorge de nombreux chemins pittoresques qui sont empruntés par les adeptes du VTT ou par les aventuriers. Les itinéraires les plus connus des cyclistes sont :

  • De San Antonio de Escazú à l’Universidad para La Paz
  • De Turrialba à Suiza
  • De Cañón del Guarco à Copey de Dota

Ces chemins sont pratiqués par de nombreux touristes et visiteurs pour des moments inoubliables.

Faire du rafting dans les rivières de la Vallée Centrale

vtt

vtt

Vous pouvez descendre en rafting sur les rivières les plus célèbres de Costa Rica telles que le Rìo Pacuare et le Rìo Reventazòn. Ces deux principales rivières de la Vallée Centrale ont accueilli les championnats du monde de Rafting en 1998. Vous pouvez également faire du rafting sur d’autres fleuves comme Le Rio Sarapiqui, Le Rio Savegre ou Le Rio Tenorio

les parcs nationaux et les volcans de la Vallée Centrale

Les principaux parcs Nationaux de la Vallée Centrale sont :

  • Parc national Turrialba
  • Parc National-Poás
  • Parc national Irazu

Vous pourrez aussi aller voir les Volcans en sommeil. Les plus visités et les plus énigmatiques sont :

  • Volcan Poás
  • Volcan Irazú
  • Volcan Turrialba

Le Jardin botanique Lankester, le Jardin zoologique Simón Bolívar, Le Centre Zoologique National de Santa Ana et de La Garita de Alajuela sont aussi des endroits des parcs thématiques à visiter.

Partir en observation des oiseaux rares de la Vallée Centrale

Plusieurs endroits sont aménagés pour l’observation des oiseaux rares de la Vallée Centrale. Voici les plus importants lieux d’observation et de prise de vue :

  • À Copey de Dota,
  • À Macizo de la Muerte,
  • Au Sud de l’autoroute Interaméricaine,
  • Dans l’aire de protection El Rodeo,
  • Aux alentours de l’Université de la Paix,
  • Dans la zone de Tapantí,
  • À Paraíso ou encore
  • Au Nord de Coronado.

Les superbes oiseaux en captivité dans les zoos peuvent être admirés un peu partout dans la Vallée Centrale. À titre illustratif, le Zoo Simón Bolívar et le Zoo Ave à La Garita dans la province d’Alajuela sont d’excellents spots d’observation.

Les randonnées sur les sentiers naturels et les cimes des arbres dans la Vallée Centrale

Des sociétés privées (Agences et prestataires de services) organisent des circuits touristiques. Il s’agit d’une sorte de randonnées ou d’aventures consacrées exclusivement aux visites de sentiers naturels et de cimes des arbres. On peut citer les activités d’INBIO à Santo Domingo de Heredia ou les sorties de l’École centraméricaine pour l’Élevage (Escuela Centroamericana de Ganadería) à Balsa de Atenas.

Les excursions organisées par le Parc Tropical-TURU-BA-RI à Turrubares pour la visite des installations touristiques (l’herbier) ou du labyrinthe végétal du jardin aux papillons (le Jardín de las Mariposas) sont également une option à prendre en compte. Cette aventure touristique se fait sur des sentiers aménagés entre les différentes cascades de La Paz. Un jardin de colibris se trouve non loin de celui des Papillons. C’est l’occasion de faire le plein de souvenirs.

La gastronomie et les boissons des plantations de café de la Vallée Centrale

Si vous raffolez des repas typiquement ruraux, voici des plats et boissons qui vont vous intéresser :

  • Le gallo pinto, un plat de riz avec haricots noirs ou rouges.
  • Le casado, un plat de riz avec des haricots, des crudités (concombres, choux, tomates) et à base de viande ou de poisson.
  • Le casado de cerdo (au porc).
  • Le casado de pollo (au poulet).
  • Le casado de pescado.
  • Les patacones, les bananes plantains grillées.
  • Les empañadas, des chaussons farcis à la viande, au fromage ou aux légumes.
  • Les batidos ou jugos en agua (à l’eau) ou en con leche (avec du lait).
  • La pipa fria (eau de coco).
  • Le rhum agricole El Guaro, boisson nationale du Costa Rica.

La gastronomie costaricaine vous réserve de nombreuses surprises pour un tourisme culinaire de choix.

Les transports et déplacements dans les plantations de café dans la Vallée Centrale

Savoir se déplacer au cœur des grands espaces de la Vallée centrale est primordial. Découvrez quelques astuces pour y parvenir.

Les transports publics et privés dans la Vallée Centrale

Plusieurs moyens de transport sur le terrain, sur l’eau et dans les airs sont disponibles. Des bus publics, des taxis ou des sociétés privées de location de voitures existent dans la Vallée centrale pour se déplacer et visiter les lieux touristiques. Les moyens de déplacement les plus populaires pour le tourisme sont :

  • Les véhicules tout-terrain 4×4.
  • Les ferries publics ou taxis bateaux
  • Les taxis appelés La Maria
  • Les minibus privés ou shuttles

Choisissez un mode de déplacement en fonction de vos objectifs de visite.

Le voyage en train du week-end dans la Vallée Centrale

Le train suit le trajet du chemin de fer du Pacifique, de San José jusqu’à Puerto Caldera. Ce parcours s’appelle aussi « la Promenade en train à la Tica ». Ce trajet s’effectue tous les samedis et dimanches à partir de 6 heures du matin. C’est un véritable voyage touristique dans la Vallée Centrale. Il embarque 130 personnes pour visiter l’usine Numar, La Sabana, Pavas et Belén et surtout le célèbre Fleuve Río Grande. Le tunnel Cambalache vaut également le déplacement. Le train passe par Mata de Limón et arrive à 10 heures à Puerto Caldera qui est le terminus.

En définitive, la Vallée Centrale au Costa Rica est un rendez-vous unique pour les adeptes du café et des sensations fortes. En immersion au cœur d’un territoire riche et complet, vous définirez les contours de votre propre aventure. Bon voyage !