Parc National Cahuita Costa Rica : Folles Plages de Sables Blancs !

Mes vacances Costa rica Parc National Cahuita Costa Rica : Folles Plages de Sables Blancs !

Parmi les 26 parcs nationaux du Costa Rica, figure le Cahuita qui se distingue particulièrement par son charme et la diversité de sa faune et de sa flore. Ce parc a été créé en 1978 avec une superficie de 11,06 km².

Chaque année, il attire des milliers de touristes qui viennent admirer les espèces du parc.

Ce lieu est également prisé par les touristes en raison des nombreuses activités qu’on peut y pratiquer. Avant de s’y rendre, il est important de s’informer le plus possible sur cet endroit.

Retrouvez ici, toutes les informations utiles à avoir avant faire un voyage sur le Parc national Cahuita.

Les conditions climatiques à Cahuita

Les conditions climatiques à Cahuita
Les conditions climatiques à Cahuita

Pour vivre une bonne expérience de tourisme, il est important de programmer ses activités à une période favorable. Ce faisant, on évite les temps orageux et on profite parfaitement du soleil. Le Parc national Cahuita jouit d’un climat bien particulier fait de bonnes périodes et de périodes moins avantageuses.

  • Les périodes défavorables

Il s’agit des périodes les moins recommandées pour visiter le parc en fonction de la météo. On note généralement de longues journées pluvieuses avec des temps d’ensoleillement réduits. Il s’agit des mois de : janvier, mai, juillet, août, novembre, décembre.

En janvier, la température moyenne minimale est de 21°C et celle maximale, de 29°C. Les précipitations sont estimées à 216 mm sur 13 jours de pluie. En mai, on enregistre une température moyenne minimale de 22°C et une température moyenne maximale de 30°C, avec des précipitations calculées à 236 mm sur 13 jours de pluie. Le mois de juillet se démarque par une température moyenne minimale estimée à 23°C et une maximale à 30°C. Les précipitations sont estimées à 258 mm sur 15 jours de pluie.

En août, on estime la température moyenne minimale à 23°C, et la température moyenne maximale à 30°C avec, des précipitations calculées à 202 mm sur 13 jours de pluie. Le mois de novembre, quant à lui, offre une température moyenne minimale estimée à 22°C et une maximale à 30°C. Les précipitations sont évaluées à 280 mm sur 14 jours de pluie. Pour finir dans cette catégorie, on distingue le mois de décembre dont les prévisions météorologiques ne sont pas loin de celles du mois précédent. Ce mois offre une température moyenne minimale calculée à 22°C et une maximale à 29°C. Les précipitations sont estimées à 280 mm sur 14 jours de pluie.

Le constat est flagrant. Les jours de cette période sont donc très pluvieux. Il est difficile de faire une visite du parc quand il pleut. Cette période n’est donc pas recommandée pour une visite.

  • Les périodes envisageables

Les données météorologiques permettent de catégoriser dans cette période les mois suivants : février, mars, avril, juin, septembre, octobre.

Le mois de février est connu pour une température moyenne minimale estimée à 21°C et une maximale à 29°C avec des précipitations évaluées à 170 mm sur 11 jours de pluie. En mars et avril, les températures moyennes minimales et maximales sont les mêmes. On enregistre ainsi des températures moyennes minimales de 22°C et des températures maximales de 30°C. Les précipitations diffèrent. Celles de mars sont évaluées à 13 mm sur 10 jours de pluie. Les précipitations du mois d’avril sont estimées à 1 mm sur 10 jours de pluie.

Le mois de juin connaît une température moyenne minimale de 23°C et une maximale de 30°C, avec des précipitations de 186 mm sur 13 jours de pluie. Le mois de septembre se distingue par une température moyenne minimale de 23°C et une température moyenne maximale de 31°C. Les précipitations sont évaluées à 145 mm sur 11 jours de pluie. Pour clôturer cette catégorie, il faut noter que le mois d’octobre est caractérisé par une température moyenne minimale de 22°C et une maximale de 31°C avec des précipitations calculées à 280 mm sur 14 jours de pluie.

Tout au long de l’année, les variations des précipitations sont comprises entre 135,1 mm entre le mois le plus sec et le mois le plus humide. L’amplitude des températures au long de l’année est de 1,8°C.

En se basant sur les informations précédentes, on peut dire que les mois de février, mars, avril, juin, septembre, octobre sont recommandés pour visiter le Parc national de Cahuita. La durée d’ensoleillement au cours de ces périodes est plus longue. Il pleut moins, et la visite du parc est donc très agréable.

À la découverte du Parc national Cahuita

iguane Cahuita
iguane Cahuita

Le parc national Cahuita est un endroit paradisiaque des côtes Caraïbes. C’est un endroit très beau à visiter. Beaucoup de touristes y accordent un grand intérêt chaque année. Le parc a été ouvert en 1978 afin de protéger le magnifique récif de corail. Ce récif se situe autour de la Punta Cahuita. Ce petit parc s’étend sur 1 067 hectares de terre et 22 400 hectares en mer. En termes d’affluence, il est le plus fréquenté des parcs du Costa Rica.

L’installation du parc et le monde qu’il attire chaque jour n’ont pas influencé depuis toutes ces années le mode de vie sur place des populations environnantes. Ce parc est un véritable endroit édénique qui marie récif de corail et mer, avec de belles plages de sable fin. Tout ce complexe mérite d’être visité.

Les informations essentielles sur le Parc national Cahuita

Il y a quelques informations à connaître essentiellement sur le parc avant toute visite. Sur le site internet officiel de l’établissement, www.cahuita.cr/parque-nacional, l’on peut avoir un grand nombre de renseignements.

Les horaires d’ouverture du parc sont les suivantes :

  • de 7 heures à 17 heures pour le niveau Playa Blanca, et
  • de 8 heures à 16 heures pour le côté Puerto Vargas.

L’accès au parc est essentiellement gratuit. Toutefois, les dons et legs sont très appréciés afin de soutenir l’entretien et la sauvegarde de l’écosystème naturel du parc.

Le village de Cahuita étant proche du parc, des infrastructures routières sont mises en place pour facilité la mobilité. Pour ceux qui choisissent d’entrer dans le parc à pieds, il y a un accès au sud de Cahuita fourni par Kelly Creek. À l’extrémité sud du parc Vargas Point (Punta Vargas), on trouve le point d’accès de ceux qui quittent Puerto Viejo ou n’importe quelle destination au sud du parc.

Les richesses du Parc national Cahuita

forêt tropicale
forêt tropicale

Dans ce parc, on trouve une forêt tropicale, littorale, des marécages et une très belle flore costale. Le parc abrite dans sa faune aquatique des espèces telles que des tortues vertes, des poissons-anges royaux, des oursins, des perroquets bleus, des concombres de mer, des tortues imbriquées, des barracudas, diverses espèces de requins, des crevettes, des éponges, des homards, des raies mantas, des rémoras, isabelitas ou anges de mer, ainsi que plusieurs autres espèces à découvrir. Au total, on peut dénombrer jusqu’à 123 espèces de poissons, 140 espèces de mollusques, 44 espèces de crustacés, 128 espèces d’algues.

Ce parc héberge de nombreuses espèces en voie de disparition, qu’il s’agisse de la faune ou de la flore. Sur la terre ferme, les touristes prennent souvent plaisir à admirer les animaux comme les singes hurleurs, les lézards, les porcs-épics, les pacas, les opossums, les paresseux, les singes coati, les grenouilles, les iguanes et une immense variété d’oiseaux composée de marins-pêcheurs, de hérons, de goélands et d’ibis.

Le point d’attraction principal du parc est le récif corallien. Il faut avouer qu’il a été sérieusement affecté après un tremblement de terre en 1991. Ce fait a touché la biodiversité du parc. Au cours du tremblement, la côte s’est élevée de près d’un mètre à certains endroits, des coraux laissés à eux-mêmes en sont morts. Le récif est également menacé par la déforestation et la pollution de la rivière par les plantations de bananiers.

Le parc dispose aujourd’hui de plus de 35 espèces de coraux, comprenant le corail corne d’élan et le faviidae. Certaines de ces espèces de coraux avoisinent 2 mètres de diamètre. Personne dans la région ne devrait rater ces belles créatures. Dans ce même parc, se trouve une épave de navire du XVIIIe siècle. Les touristes sont très impressionnés par l’épave et ne cessent de prendre des photos. Ce sont de vrais moments à immortaliser. L’épave est au niveau de l’embouchure de la rivière Perezoso. C’est un parc idéal pour le camping, car il a à ses alentours des stations et logements.

Pour ceux qui veulent découvrir la faune locale, il est recommandé de demander les services d’un guide local moyennant paiement. Les guides sont souvent installés à l’entrée du parc, mais il vaut mieux employer les guides des hôtels ou des compagnies touristiques de la région. Ces derniers sont des professionnels et font mieux le travail de guide. Ils permettent de découvrir certains animaux difficiles à détecter.

Les activités à pratiquer dans le Parc national Cahuita

randonné
randonné

En plus d’offrir la splendeur des richesses du Costa Rica, ce parc est un site recommandé pour passer une journée pleine d’ambiance et surtout de challenge. Dans ce parc, plusieurs activités très intéressantes s’offrent aux touristes.

  • La randonnée

Cette activité sportive est très recommandée pour la santé physique. En plus d’améliorer votre état physique, la randonnée permet de découvrir, à travers les sentiers de la jungle, plusieurs espèces. C’est souvent au cours des randonnées que les touristes découvrent les oiseaux, les serpents, les paresseux, les singes, les lézards, les caïmans et d’autres espèces. Il n’est pas nécessaire de prendre un guide. Il est plus facile de rencontrer les animaux tôt le matin ou tard dans l’après-midi.

  • La natation

La plus belle plage de la région se situe au parc Cahuita. Son sable blanc apporte une touche magique à son charme. Il y a de nombreux endroits pour se baigner dans l’océan chaud. On y pend assez de plaisir, mais il est recommandé de suivre les instructions des autorités. Certains endroits sont interdits à la natation, le plus souvent en raison des potentiels dangers. Il faudra donc faire attention aux indications des drapeaux rouges pour connaître les endroits autorisés à la natation.

  • Le snorkeling

​​​​​​​Il est rare de trouver des sites intéressants pour le snorkelling au Costa Rica. Mais tout près du parc, se trouve un endroit magnifique adapté à cette activité et à la plongée sous-marine. C’est l’un des meilleurs spots pour ce type d’activités. La plongée en apnée (snorkeling) n’est permise que si elle doit se faire avec un guide. Il faut toutefois le dire, la présence du parc se justifie aussi par la protection du récif corallien.

Le tremblement de terre ayant causé des dégâts assez importants, il n’est pas rare de trouver les eaux troubles pendant les saisons pluvieuses. Dans ces périodes, l’eau offre une visibilité très faible. Il est donc déconseillé de faire de la plongée à ces moments de l’année pour plus de sécurité.

  • La plage du parc national de Cahuita

​​​​​​​Après avoir exploré les sentiers sur 100 mètres environ, on découvre la belle plage sus-évoquée. Il s’agit de la plage Playa Blanca. Avec sa forme arrondie en U, elle doit faire près de 2 km. Cette plage, en plus d’offrir sa beauté au plaisir des yeux, permet de profiter du soleil et de l’ombrage des grands arbres de la plage. La tranquillité qui règne à certains endroits de la plage permet aux touristes de se laisser emporter par un doux et apaisant sommeil à l’ombre. Il est même possible de faire sur la plage, un pique-nique en famille ou en amoureux.

Se loger près du Parc national de Cahuita

Dans le projet de voyage sur Cahuita, il est important dès le départ de prendre les dispositions nécessaires pour le logement. Il existe beaucoup de logements près du parc national de Cahuita. Des logements adaptés au confort souhaité et au portefeuille du touriste. L’avantage avec les hôtels proches du parc est qu’ils proposent des guides touristiques professionnels pour orienter les clients dans la visite.

En ce qui concerne les logements, il faut dire que dans la région, on retrouve de nombreux établissements allant de deux à quatre étoiles et offrant des services complets et un confort de taille. Selon ce que vous recherchez, il vous faudra prévoir entre 50 et 120 euros par nuit dans une chambre d’hôtel à proximité du Parc national de Cahuita.

Venir à Cahuita

Pour venir dans le village de Cahuita, rien de plus simple. Il existe des vols qui quittent Paris ou beaucoup d’autres destinations pour le Costa Rica soit en vol direct ou avec escale. L’idéal serait de se renseigner en ligne sur les offres des compagnies aériennes. Il est souvent conseillé de se servir d’un comparateur en ligne pour obtenir la meilleure offre et réserver à temps.

Une fois dans le pays, il est possible de rallier le parc depuis San José ou Puerto Viejo par un bus. Le coût de transport par ce mode tourne autour de 4 euros en quittant San José et 2 euros en quittant Puerto Viejo.

C’est l’essentiel à retenir sur le parc national de Cahuita, cet endroit paradisiaque qui attire des milliers de touristes. Sa biodiversité riche et atypique et les activités qu’on peut y pratiquer valent la peine d’une visite bien organisée.

Mariage à Las Vegas

Chaque grande ville du monde a sa propre réputation. Paris est connue comme la ville de l’amour, New York est la ville qui ne dort jamais, et Las Vegas... eh bien, disons que ce qui s’y passe y reste. La ville est...

Visiter le sud de la France : que faire ?

Pour profiter de vos vacances et vivre pleinement la saison estivale, pas la peine de dépenser tout son budget pour des îles très chères à l'autre bout du monde. Le sud de la France, lui, vous promet exactement le même dépaysement. Un climat...

Quels sont les prix pour une location de voilier à Ajaccio pour les particuliers ?

Ajaccio est une petite ville portuaire de la Corse qui compte environ 100 000 habitants. Elle dispose de deux ports de plaisance qui peuvent accueillir 300 bateaux de plaisance. En tant que particulier, si vous n’avez pas de permis bateau, vous...

Où partir en août ?

Vous venez de passer 9 mois pleins de stress et d'efforts. Vous l'avez tant souhaité. Vous l'avez tant attendu. Elles sont finalement là : les vacances ! En l'espace de 3 mois, vous êtes censé décompresser...

Sainte-Anne Martinique ! Quoi visiter et que faire ?

Située à l’extrême sud de la Martinique, la ville de Sainte-Anne regorge de nombreuses plages de sable blanc. La plus connue d’entre elles, reconnue comme étant l’une des plus belles plages des Petites Antilles est la plage des Salines. Elle présente...

Circuits dans la Jungle du Parc National du Corcovado au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays de l’Amérique centrale qui regorge de beaucoup de sites touristiques dont le merveilleux Parc national du Corcovado. Il...

San José : Visitez la capitale du Costa Rica – Ville Sure !

Principale ville et capitale du Costa Rica depuis 1823, San José est le centre névralgique de la vie politique et économique du Costa Rica....

Le village de montezuma : Plages et Cascades au Costa Rica

Entreprendre un voyage n’a jamais été une chose aisée. Il est en effet opportun de prévoir la période à laquelle vous souhaitez vous rendre...

Parc National Manuel-Antonio au Costa Rica : Paradis Terre et Mer !

Situé sur la côte pacifique du Costa Rica et plus précisément dans la province de Puntarenas proche de Quépos, le parc national Manuel Antonio...