Volcan Irazù Costa Rica : Expérience d’une visite d’un volcan actif

Mes vacances Costa rica Volcan Irazù Costa Rica : Expérience d'une visite d'un volcan actif

Située en Amérique Centrale, la Costa Rica constitue une région avec un fort potentiel touristique, adapté à toutes les personnes quel que soit leur âge. Le paysage propose des plantations, une faune riche et des cascades, des montagnes et des marchés, mais aussi, des volcans dont le gigantesque volcan Irazù. En effet, c’est l’un des 5 volcans actifs du pays. C’est un stratovolcan qui a connu de nombreuses éruptions violentes.

Dans son histoire, il a projeté d’énormes nuages de vapeur, d’importantes quantités de cendres, de scories et de pierres de tailles plus ou moins importantes. Fréquemment, la zone connaît des tremblements de terre accompagnés de sourds grondements, montrant que la lave se déplace toujours dans les entrailles de la structure. Aussi palpitantes que risquées, les aventures sur le volcan Irazù occupent une grande place dans le secteur touristique du pays. C’est dans ce cadre que nous avons élaboré ce guide pour vous dire tout sur ce stratovolcan. Il vous serait utile pour l’organisation de votre visite touristique. Lisez donc le contenu pour en savoir plus !

Présentation, Histoire éruptive et Physiologie du volcan Irazù

Présentation du volcan Irazù

Volcan Irazù Costa Rica
Volcan Irazù Costa Rica

Autrefois appelé volcan de Carthage ou Santa Bárbara Mortal de la Naturalez, le volcan Irazù abritait dans les années 1500, sur ses abords immédiats, un peuple autochtone appelé Iztarú. La croyance populaire veut que ce soit au cours des déformations de ce nom au fil du temps que l’appellation Irazù voie le jour.

La langue basque quant à elle, contient d’autre part le mot Irazù qui signifie littéralement « lieu de fougères ». De nos jours, il est aisé de remarquer la présence de fougères arborescentes sur les parois du volcan. Certaines déductions voudraient que cette appellation récente (venue après le XVIIe siècle), soit partie de cette terminologie. D’autre part, le nom “Irazú” pourrait provenir du mot indigène “ara-tzu” que l’on peut traduire comme « montagne du tremblement de terre ».

Partageant la même base que le Turrialba, l‘Irazú est un volcan actif situé au Costa Rica dans la cordillère Centrale. Il se trouve à l’ouest de la ville de Cartago, à 30 kilomètres de la ville de San Rafael de Oreamuno. De forme subconique, l’Irazù est haut d’environ 3 kilomètres et demi et offre une vue panoramique sur son magnifique cratère. Autrefois, ce cratère hébergeait un lac acide d’une couleur turquoise. Suite à la reprise de l’activité volcanique en 2013, le lac s’est progressivement évaporé.

Histoire éruptive

Le volcan Irazù est l’un des plus actifs et compte dans son palmarès, au moins 20 éruptions inscrites depuis 1723. La première éruption inscrite de 1723 présenta un bilan particulièrement funeste. Elle a eu lieu pendant le commandement du gouverneur Diego de la Haya Fernandez, qui assista à cette scène tragique sans pouvoir rien y faire.

foret Irazù Costa Rica
foret Irazù Costa Rica

La plus récente se déroula de 1963 à 1965. Elle débuta historiquement lors d’une visite du président américain John F. Kennedy au Costa Rica. Ce fut une célèbre éruption avec un triste bilan, lourd en pertes. Cette éruption couvrit de cendres volcaniques toute la capitale et une grande partie de la vallée Centrale sur une épaisseur de 50 cm environ. La région perdit ses terres agricoles et ses cours d’eau furent changés en gadoue par les cendres, inondant périodiquement les régions.

Plus récemment, entre 1991 et 1994, un pan du volcan effondré, fut projeté avec un énorme nuage de gaz sulfurique. Il s’agissait d’une éruption phréatique due à des pluies abondantes qui ont déstabilisé sa structure descendante. Cette activité a entraîné de grandes avalanches qui se sont dirigées jusqu’à 20 km dans le Nord en suivant le lit du Río Sucio. Présentement, les secteurs aux pentes les plus abruptes subissent des glissements de terrain suite à de fortes pluies. Au Nord du volcan, le lac du cratère présente un haut risque de débordement, au vu de l’instabilité physique de la zone.

Quoiqu’il soit possible aujourd’hui de visiter le volcan, il ne faut pas se laisser distraire. Il est bel et bien actif, avec des fumeroles que l’on peut observer de tous les côtés du cratère, principalement au Centre et au Nord-Ouest dans le mur externe. On peut remarquer à l’œil les traces des anciennes éruptions et leurs dégâts sur les flancs du volcan. Le socle du monument est rempli à ras-bord des vestiges de ces nombreuses éruptions et tout ceci est la preuve quotidienne, comme un avertissement, de la très grande instabilité du rocher.

Les cratères

Lorsque vous grimpez au sommet du volcan, vous pouvez aisément observer ses cratères. Ils contiennent des dépôts de laves et de scories d’une couleur rouge orangée. L’Irazú émet trois types de laves différentes :

  • les laves andésitiques
  • les laves basaltiques
  • et les laves andésites basaltiques.

Les cratères sont au nombre de 5 et se présentent ainsi qu’il suit. Le cratère principal, profond de 300 mètres, est large d’un diamètre d’1,05 Kilomètres. On y retrouve le fameux lac turquoise du volcan, celui que l’on aperçoit sur presque toutes les photos. Le cratère secondaire est celui que l’on dénomme Diego de la Haya. Profond de 100 mètres, son diamètre mesure 691 mètres environ. On peut y apercevoir également un petit lac, bien moins important que celui du cratère principal, mais tout aussi charmant. Les trois autres cratères sont plus discrets, positionnés de part et d’autre du cratère principal. Le plus petit des cratères était autrefois la terrasse nommée Playa Hermosa qui depuis sa dévastation a laissé place à une végétation de fougères progressivement croissante.

Entre les cratères, on peut observer des vestiges d’anciennes formes ainsi que des cônes pyroclastiques, témoignages des nombreuses activités de la roche. On peut aussi voir les restes de la bordure d’une caldeira qui autrefois était un bel édifice dans oublier les coulées de magma. Un peu plus loin au sud se trouvent les cônes volcaniques de cerro Pasquí, cerro Noche Buena et cerro Gurdián.

Impact économique et Activités touristiques sur le volcan Irazù

Risque sur l’activité économique

Bien qu’il représente un atout touristique, son fort potentiel d’éruption fait de l’Irazù un facteur de risque pour la stabilité économique de la région. Les multiples éruptions, les explosions latérales et les évènements pyroclastiques sont à redouter. Tout ceci constitue ensemble avec la position géographique et les conditions climatiques du volcan, l’une des sources de risque majeur et potentiellement élevé pour la vallée. En effet, une seule explosion de la roche peut instantanément arrêter toute la vie socio-économique du pays, incluant la zone de l’aéroport international, porte principale des activités de tourisme et d’exportation de biens.

Tourisme sur le volcan Irazù, un voyage sur la lune

L’Irazù est un immense paysage volcanique, sur lequel un voyage ou une excursion ne pourra jamais être facilement oublié. Avec son paysage grisonnant, brumeux et sa faible température, le volcan Irazù vous donne l’impression d’un voyage sur la Lune. À 3 432 m d’altitude, les conditions météorologiques sont totalement différentes. Au sommet du volcan, la température est habituellement comprise entre -6 et 17 °C. Un vent fort, une brume très épaisse et de fines gouttelettes de pluie froide vous obligent à emporter avec vous des vêtements imperméables (sweat ou une veste, etc.) Une fois au sommet, vous aurez une vue panoramique sur toute la vallée centrale. Il y a sur le parc, deux points d’exploration.

meilleur créneau pour visiter le volcan Irazù
meilleur créneau pour visiter le volcan Irazù

Le premier est situé en bas du volcan offre des promenades à pieds, dans le paysage du volcan, le long du grand cratère. Il s’agit de la Playa Hermosa, la fameuse terrasse du volcan d’où il est possible d’observer fréquemment, le magnifique lac acide, large d’un kilomètre. Le second offre une vue exaltante sur le volcan et l’horizon. Par temps dégagés, il est même possible d’apercevoir l’océan dans toute sa splendeur.

Le meilleur créneau pour visiter le volcan Irazù est entre 7 heures et 10 heures du matin, de préférence en dehors des week-ends et jours fériés. La meilleure saison reste toutefois la saison sèche, entre janvier et avril, compte tenu du faible risque d’éboulements.

Pour vous y rendre, vous pourrez opter soit pour le bus, une voiture personnelle ou un taxi. Sur la route qui mène au volcan se situe un paysage totalement atypique, où la forêt tropicale de jadis a laissé sa place à des verdures luxuriantes sur des terres brumeuses, perchées dans les nuages, bercées dans un air pur et frais, paradis pour le bétail qui s’y repaît en toute liberté, comme dans un monde enchanté et loin des pollutions de notre quotidien.

Informations pour vous rendre au volcan Irazu

Puisqu’il faut se rendre tôt sur le volcan pour bénéficier de la vue, l’idéal serait de passer la nuit à Cartago. On peut aussi partir directement de San José et la route mène jusqu’au sommet du volcan. Pour l’une ou l’autre des options, vous pourrez y aller soit en voiture personnelle. Avec l’avantage de démarrer aussi tôt que vous le souhaitez, vous n’aurez qu’à suivre l’Interamericana jusqu’à Taras si vous partez de San José. À partir de Cartago, l’itinéraire vous est indiqué. Avec cette option, vous pouvez faire des arrêts photos, avec autant de pauses que vous le souhaitez. Vous pourrez également rentrer directement chez vous après la visite, sans devoir attendre d’autres personnes

En taxi, le voyage vous prendra entre 1 h 45 et 2 heures depuis San José pour un coût d’environ 30 €, sinon, 15 € et 30 à 50 minutes si vous partez de Cartago. Vous pouvez également vous rendre au Volcan Irazù en Bus. Il part de San José à 8 heures et arrive au sommet du volcan entre 9 h 30 et 10 heures. Le voyage prendra donc à peu près 2 heures pour un prix de 2 500 colones. Une halte est prévue à Cartago pour l’embarquement.

Infos & Conseils sur le Parc National du Volcan Irazu

Le parc national du volcan Irazù a été créé en 1955. Il s’étend sur une énorme superficie allant au-delà de 2000 hectares. C’est un véritable sanctuaire dédié à la préservation de l’écosystème faunique et florale de la région. Le parc national du volcan Irazù est ouvert de 8 heures à 15 h 30 moyennant des droits d’entrée de 10 à 15 dollars par adulte et selon la période. Les frais de parking s’élèvent à 600 colones et le site peut être entièrement visité en 1 heure. Il n’est donc ni nécessaire, ni pratique, ni sécurisé que l’établissement propose des hébergements ou campings. À la descente de l’excursion, vous pourrez trouver une petite boutique de souvenirs ainsi qu’un petit centre d’accueil qui propose du café pour vous réchauffer. Pour les locaux, le prix d’entrée est de 2 $.

Que faire à proximité du parc Irazù ?

Que faire à proximité du parc Irazù ?
Que faire à proximité du parc Irazù ?

Lorsque vous vous rendez au Costa Rica pour visiter les plages ou d’autres villes, la visite du Parc National du Volcan Irazú est une expérience particulière à ne pas rater. Toutefois, cela ne constitue pas la seule attraction du coin. Voici donc quelques sites que vous pouvez visiter à proximité du parc.

  • Les parcs nationaux Marina Ballena, Tortuguero, Cahuita, Arenal, et le Corcovado.
  • Les petits commerces érigés par des familles locales. Ces derniers proposent des fruits, des pains, des bonbons particuliers ainsi que de savoureux fromages assaisonnés d’herbes fraîches propres à cette région du Costa Rica.
  • Les communautés agricoles logées tout autour de la base du volcan, réputées pour leur très forte productivité.
  • Les restaurants et jardins locaux comme Mi Tierra, belvédère Bocadito del Cielo qui offre une aventure gustative palpitante et une vision enivrante sur la végétation de la vallée.
  • l’Université Technologique du Costa Rica
  • la Basilique NotreDame des Anges
  • le jardin botanique de Lankester, véritable mine d’oiseaux en tous genres et d’orchidées.

Pour avoir davantage d’informations par rapport aux activités possibles dans le parc national du volcan Irazù, vous pouvez vous rendre sur le site web du centre. Les prévisions météorologiques de l’instant et sur une longue durée y sont disponibles à tout moment en vue de prévenir les éventuels à-coups. Les visites du site sont facilement programmables et proposées par de nombreux prestataires en ligne. Les réservations sont modulables selon votre emploi du temps avec toutefois une préférence pour la saison sèche. Le lieu est approprié aussi bien pour des visites en solo ou en compagnie.

Le volcan Irazù est un patrimoine culturel et touristique indéniable pour le Costa Rica, avec un fort impact sur le quotidien économique et social du pays. C’est ainsi une destination où vous devez absolument vous rendre. Ainsi, puisque vous savez désormais tout sur le site, hâtez-vous de réserver votre voyage.

Quels sont les prix pour une location de voilier à Ajaccio pour les particuliers ?

Ajaccio est une petite ville portuaire de la Corse qui compte environ 100 000 habitants. Elle dispose de deux ports de plaisance qui peuvent accueillir 300 bateaux de plaisance. En tant que particulier, si vous n’avez pas de permis bateau, vous...

Où partir en août ?

Vous venez de passer 9 mois pleins de stress et d'efforts. Vous l'avez tant souhaité. Vous l'avez tant attendu. Elles sont finalement là : les vacances ! En l'espace de 3 mois, vous êtes censé décompresser...

Sainte-Anne Martinique ! Quoi visiter et que faire ?

Située à l’extrême sud de la Martinique, la ville de Sainte-Anne regorge de nombreuses plages de sable blanc. La plus connue d’entre elles, reconnue comme étant l’une des plus belles plages des Petites Antilles est la plage des Salines. Elle présente...

Quel est le prix d’une assurance pour voyage aux USA ?

Planifiez-vous un séjour pour vivre l'American Dream aux USA ? Cela va sans dire qu'il faut se prémunir contre d'éventuelles situations malencontreuses qui pourraient survenir durant son séjour. Ainsi, il est important d'ajouter à votre budget une assurance. Le prix d'une...

Comment obtenir un paiement en plusieurs fois sans frais à une agence de voyage ?

Pour voyager, vous n’êtes pas tenus de faire des économies pendant des mois voir des années. Vous avez plutôt la possibilité de profiter d’un paiement en plusieurs fois qui vous évite de payer en une seule fois une grosse somme d’argent....

Parc National Manuel-Antonio au Costa Rica : Paradis Terre et Mer !

Situé sur la côte pacifique du Costa Rica et plus précisément dans la province de Puntarenas proche de Quépos, le parc national Manuel Antonio...

Volcan Turrialba Costa Rica : Prêt à visiter un volcan eruption ?

Le volcan Turrialba (3 340 m) est le plus oriental des volcans actifs du Costa Rica. Il est situé en plein cœur du canton de Turrialba,...

Que faire en 2 jours au Parc national de Tortuguero au Costa Rica ?

Situé à Limon Province en Costa Rica, le Parc national de Tortuguero est une réserve naturelle étendue sur une superficie de 312 km2. Très...

Quand partir au Costa Rica en se basant sur la météo ?

Il est toujours désagréable de programmer des vacances alors que les conditions climatiques ne sont pas celles escomptées. Si vous devez partager votre séjour avec...